Grenoble

Fusion-acquisition

La société informatique Hardis Group rachète Cloudity

Par  Marie-Amélie Mine, le 17 novembre 2022

Avec le rachat de Cloudity, leader polonais des solutions d’intégration Salesforce, le groupe informatique grenoblois Hardis Group réalise sa plus grosse opération de croissance externe et compte bien continuer à développer ses autres métiers que sont l’édition de logiciels pour la logistique et le conseil IT.

Yvan Coutaz, DG d’Hardis et Nicolas Odet, président, viennent de signer leur deuxième opération de croissance externe de l'année.
Yvan Coutaz, DG d’Hardis et Nicolas Odet, président, viennent de signer leur deuxième opération de croissance externe de l'année. — Photo : Franck Ardito

Le groupe informatique Hardis (1 235 salariés ; 132,7 M€ de CA en 2021) accélère son développement sur le marché de l’intégration des solutions développées par le géant du CRM américain Salesforce (60 000 salariés ; 26,49 Md$ de CA en 2022). La société grenobloise vient ainsi d’annoncer le rachat de Cloudity (200 salariés ; 10 M€ de CA estimé pour 2022), intégrateur Salesforce numéro un en Pologne. Elle étend du même coup sa présence en Europe centrale, l’entreprise polonaise possédant des équipes en Allemagne et en Suède. "Avec le rachat de Cloudity, nous avons décidé de prendre une vraie position européenne car le marché est là et il faut s’en saisir", explique Nicolas Odet, président d’Hardis Group. Depuis sa création en 2014, Cloudity a accompagné plus de 400 entreprises dans leurs projets de transformation digitale et vise une croissance de son chiffre d’affaires de plus de 50 % pour cette année.

Seconde opération de croissance externe en 2022

Créé en 1984, Hardis Group s’est positionné sur le marché de l’intégration des solutions Salesforce en 2017 et n’a cessé de développer cette part de son activité depuis, à la fois en organique et par croissance externe : en mars 2022, Hardis a ainsi racheté Carrenet, un intégrateur Salesforce basé en région parisienne, après l’acquisition de deux autres intégrateurs français en 2017. "Salesforce est le leader de la gestion de la relation clients et il ne cesse de développer de nouvelles solutions pour enrichir sa gamme, telles que des outils pour la gestion des call centers, des solutions d’automatisation marketing ou de services de commercialisation clients. Chez Hardis, nous prenons ces solutions et nous les adaptons aux besoins du client", explique Nicolas Odet.

Une entité dédiée aux activités d’intégration Salesforce

Afin de structurer cette partie de son activité, le groupe a également annoncé la création d’une entité dédiée à l’intégration des solutions Salesforce, qui prendra le nom de l’entreprise polonaise rachetée et qui réunira 350 collaborateurs spécialistes de Salesforce. "Avec cette nouvelle acquisition, nous allons dépasser les 28 millions de chiffre d’affaires pour cette activité cette année et visons 30 % de croissance pour 2023", explique Nicolas Odet, qui devient également président de la nouvelle entité Cloudity. Les dirigeants de l’entreprise polonaise font partie des actionnaires de la nouvelle filiale, tandis que la maison mère conserve ses actionnaires historiques, que sont le Crédit Mutuel, qui détient plus de 50 % du groupe, aux côtés de Bpifrance (18 %) et d’une cinquantaine de managers (32 % du capital).

Deux autres métiers plus matures

Le groupe compte également développer ses deux autres métiers plus matures, le conseil et services IT (750 personnes, essentiellement en France), via des opérations de croissance interne et le développement d’expertise, et l’édition de logiciels pour la logistique (450 personnes, en France, en Espagne, aux Pays Bas et en Pologne), via des acquisitions, dans les prochains mois. "Nous équipons les entrepôts de logiciels pour les aider à gérer leurs flux de marchandises, de la réception, au stockage puis la réexpédition" explique le président, qui vise une croissance de 15 % à 20 % par an pour cette partie de son activité, contre 8 % à 10 % pour la partie conseil informatique.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition