Auvergne Rhône-Alpes

Politique économique

La Région Auvergne Rhône-Alpes débloque 50 millions d'euros pour la numérisation des commerçants et restaurateurs

Par Audrey Henrion, le 05 novembre 2020

La Région Auvergne Rhône-Alpes débloque un budget d’environ 50 millions d’euros en faveur des commerçants, restaurateurs, artisans et forains employant moins de dix salariés. Il s’agit de prendre en charge une partie des frais engagés à partir du 1er octobre pour déployer une présence sur internet et pratiquer de la vente à distance.

Laurent Wauquiez, entouré des représentants des organisations patronales de la région Philippe Guérand (CCIR) et Jean-Luc Raunicher (Medef Auvergne-Rhône-Alpes).
Laurent Wauquiez, le 5 novembre 2020, entouré des représentants des organisations patronales de la région Philippe Guérand (CCI régionale) et Jean-Luc Raunicher (Medef Auvergne-Rhône-Alpes). — Photo : Audrey Henrion / JDE

Environ 50 millions d’euros, c'est la somme que compte débloquer la Région Auvergne Rhône-Alpes pour venir en aide aux commerçants, restaurateurs et forains du territoire employant moins de dix salariés, par la prise en charge des frais engagés depuis le 1er octobre. C’est ce qu’a annoncé le 5 novembre le président (LR) du conseil régional Laurent Wauquiez. « Ce plan doit drainer 50 millions d’euros en direction des restaurateurs et commerces de proximité pour les aider à attraper du chiffre d’affaires », a-t-il expliqué.

Une plateforme de vente en ligne de produits régionaux

Suite à la fermeture administrative des petits commerces et au report du chiffre d’affaires sur le « click & collect », la collectivité propose d’ouvrir une enveloppe prenant en charge 50 % « les démarches pour accès à une plateforme, acheter un référencement, un nom de domaine, déployer un site internet, acheter du conseil sur la publicité ou adhérer à une market place » dans la limite de 1 500 euros a listé, sans exhaustivité, Laurent Wauquiez.

Sous une dizaine de jours, l’élu a aussi indiqué que serait créée une plateforme de vente en ligne de produits régionaux. Elle s’appellera Moncommerceenligne et sera déployée pour un budget de 20 à 25 M€. La région proposera un accès, depuis le site institutionnel, aux prestataires locaux qui ont l’habitude de travailler avec ce public de commerçants.

"Ne pas perdre nos marchés de proximité"

Pour accélérer la vente à distance, les livraisons de repas ou le click & collect, une subvention pourra prendre en charge jusqu’à 80 % des dépenses réalisées pour, par exemple, s’équiper en matériel informatique, véhicule de livraison, aménager une vitrine pour la vente à emporter. La somme pourra couvrir de 500 à 5 000 euros d’investissement. La Région accompagnera les forains et commerçants de marché de plein air à hauteur de 500 à 10 000 euros.

« Au total ces aides représenteront 20 à 25 millions d'euros de budget », a indiqué le président de l’exécutif régional, précisant que ce dispositif serait accessible en ligne sur le site de la région à partir de la semaine prochaine.

" Nous recevons quotidiennement des appels qui nous bouleversent "

Pour Laurent Wauquiez, l’enjeu est bien de préserver le tissu des petites entreprises commerçantes. « N’achetez pas sur Amazon ou des marketplaces qui envoient directement l’argent en Chine ou aux États-Unis. Il ne faut pas passer par des sites qui ne soutiennent pas des commerçants de la région », a-t-il plaidé.

"Un peu d’espoir pour les dirigeants des petites entreprises"

Réagissant aux mesures pris par le conseil régional, Philippe Guérand, président de la CCI Auvergne Rhône-Alpes a laissé paraître son émotion. « Le premier confinement fut un coup de massue, mais nous étions en forme, physique et mentale. Aujourd’hui nous sommes fatigués, épuisés. Les dirigeants des plus petites entreprises sont dans l’angoisse pour leur famille, craignent de ne plus pouvoir les nourrir. Cette aide permet aux petites entreprises d’avoir un peu d’espoir. Et nous sommes très attentifs à ce signal, car nous recevons quotidiennement des appels qui nous bouleversent », a-t-il confié.

« En France, 65 % des commerçants sont des commerçantes et 70 % ont un revenu inférieur à 1 500 euros. Malheureusement les femmes sont les premières victimes de cette situation », a tenu à rappeler Jean-Luc Raunicher, le président du Medef régional.

Laurent Wauquiez, entouré des représentants des organisations patronales de la région Philippe Guérand (CCIR) et Jean-Luc Raunicher (Medef Auvergne-Rhône-Alpes).
Laurent Wauquiez, le 5 novembre 2020, entouré des représentants des organisations patronales de la région Philippe Guérand (CCI régionale) et Jean-Luc Raunicher (Medef Auvergne-Rhône-Alpes). — Photo : Audrey Henrion / JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail