Auvergne Rhône-Alpes

Accompagnement

La Région Aura débloque 25 millions d’euros pour accompagner les entreprises face à la crise énergétique

Par Déborah Berthier, le 25 novembre 2022

Au vu de "l’inadaptation du bouclier tarifaire", selon le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, mis en place par le gouvernement pour aider les entreprises à faire face à la hausse des prix de l’énergie, le conseil régional lance un plan d’accompagnement doté de plus de 25 millions d’euros.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes veut proposer une aide à la solarisation, clé en main, avec "des solutions de financement avantageuses".
La Région Auvergne-Rhône-Alpes veut proposer une aide à la solarisation, clé en main, avec "des solutions de financement avantageuses". — Photo : Michel Pérès - Région AURA

La Région Auvergne-Rhône-Alpes prévoit de débloquer la somme de 25 millions d’euros afin d’aider les entreprises régionales à faire face à la crise énergétique actuelle. "L’État a mis en place un bouclier tarifaire qui n’est malheureusement pas assez ambitieux, regrette Laurent Wauquiez, président du conseil régional. Lorsque l’Allemagne investit 200 milliards pour protéger son tissu industriel, en France, ce sont 10 milliards qui ont été débloqués. Les conditions d’accès aux aides, également, sont extrêmement complexes et laissent derrières elles de nombreuses entreprises."

Diagnostic et conseils en matière de sobriété

Il y a une dizaine de jours déjà, l'élu et les principaux représentants des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme avaient adressé une lettre ouverte au gouvernement pour dénoncer "l’inadaptation du bouclier tarifaire".

Pour pallier ces "manquements" et "faire de cette crise une opportunité pour [les] entreprises afin d’accélérer la décarbonation de leurs activités", la collectivité va mettre en place un certain nombre d’outils à destination des acteurs économiques régionaux. La Région souhaite, en premier lieu, faciliter l’accès à un diagnostic et des conseils en matière de sobriété énergétique, afin que chaque entreprise soit en mesure d’en bénéficier et d’obtenir des solutions pour réduire sa consommation.

Des aides à la solarisation

Elle entend également proposer des aides à l’investissement et un prêt énergie pour des projets ayant vocation à réduire la consommation énergétique des entreprises. Ce prêt devrait permettre d’emprunter, au total, plus de 70 millions d’euros à un taux préférentiel, pour des prêts allant jusqu’à 500 000 euros.

Ce plan d’accompagnement passe également par une adaptation à la crise énergétique des aides régionales, notamment le plan de relocalisation. Enfin, la Région veut proposer une aide à la solarisation, clé en main, avec "des solutions de financement avantageuses".

Ce plan sera porté par Stéphanie Pernod, la première vice-présidente de la Région déléguée à l’économie, la relocalisation et la préférence régionale, et par le vice-président délégué à l'environnement, Thierry Kovacs. Il sera mis en œuvre en lien avec l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises et le "G6 de la relocalisation".

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition