Loire

Textile

La pharmacie, nouvel eldorado de BV Sport

Par Stéphanie Gallo, le 18 septembre 2015

Avec un cuissard pour la cellulite, BV sport s'attaque à un nouveau marché, via un nouveau réseau de distribution : les pharmacies.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après les mollets et les cuisses de Zinedine Zidane et autres champions sportifs, Salvatore Corona s'intéresse aujourd'hui à la cellulite des dames. Un marché certes moins glamour que les fameuses chaussettes de récupération qui ont fait sa renommée, mais peut-être tout aussi porteur !

Un nouveau marché

Après les chaussettes et autres produits de compression à usage purement sportif, la PME stéphanoise reprise en 2007 par Salvatore Corona, s'attaque au secteur fitness et pharmaceutique. La cellule R & D de BV sport a ainsi mis au point un cuissard drainant, le Keepfit, reproduisant grâce aux mouvements mécaniques la technique du palper-rouler, technique de massage destinée à faire disparaître les capitons disgracieux. 120 000 € ont ainsi été investis dans cette innovation brevetée il y a deux ans et commercialisée dans les magasins de sport depuis six mois (300 000 € investis dans le déploiement et la campagne de communication). « Cela a été un véritable succès ! Immédiatement ! En quelques mois, nous en avons vendus près de 6 000. Pour cette première année, je table sur un chiffre d'affaires Keepfit de 200 000 € environ », détaille Salvatore Corona. D'ici deux à trois ans, le dirigeant de BV sport espère atteindre les 500 000 € de chiffre d'affaires avec le Keepfit. Grâce notamment à un nouveau canal de distribution, les pharmacies. « Jusqu'à présent, nous n'étions absolument pas présents en pharmacie, pour aucun de nos produits. Le keepfit est le produit idéal pour y mettre un pied », résume Salvatore Corona.

Association 

Le Stéphanois s'est associé au Drômois Epitact (pansements).Ce dernier lui a ouvert son réseau de VRP spécialisés dans les pharmacies. En contrepartie, BV sport a offert à Epitact son carnet d'adresses dans les circuits de distribution sportif. Un échange de bons procédés qui semble porter ses fruits puisque plus de 500 pharmacies commercialisent déjà le Keepfit.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail