Haute-Savoie

Services

Kunz Pressing cherche des franchisés pour repositionner son réseau

Par Gilles Cayuela, le 21 octobre 2020

Avec la crise du Covid, le spécialiste haut-savoyard de l’entretien des textiles, Kunz Pressing, a décidé de changer son modèle de développement. Exit les magasins en propre, place désormais à la franchise pour les boutiques situées à plus d’une heure du siège social situé à La Roche-sur-Foron.

Kunz Pressing
Kunz Pressing mise sur la franchise pour poursuivre le développement de son réseau de boutiques qui devrait atteindre les 100 unités à horizon 2025. — Photo : Kunz Pressing

Spécialiste reconnu de l’entretien des textiles depuis 1925, Kunz Pressing (11 M€ de CA ; 170 salariés dont 120 groupe) a décidé de restructurer son réseau de 48 boutiques en France. La PME va recentrer son activité en propre sur un réseau de pressing situé à moins d’une heure du siège social de l’enseigne à La Roche-sur-Foron, en Haute-Savoie. Une décision prise suite à la crise sanitaire.

"L’objectif est de renforcer la proximité avec nos boutiques et nos clients et d’accroître ainsi notre réactivité, ce qui nous a cruellement manqué pendant le confinement. Avec le Covid, nous avons eu beaucoup plus de difficultés à gérer les pressings éloignés de nos bases. Nous n’avons pas été suffisamment présents en termes de management pour rassurer les collaborateurs et mettre en conformité les magasins. Nous avons donc décidé de nos recentrer pour exceller", justifie Sylvain Dizerens, arrière-petits-fils du fondateur, à la tête de l’entreprise depuis 1997.

13 magasins candidats à la franchise

Conséquence directe de ce repositionnement, Kunz Pressing a décidé de mettre en vente 13 de ses 30 boutiques en propre. Les implantations situées dans les villes d’Aubière (Puy-de-Dôme), Besançon (Doubs), Bourg-en-Bresse (Ain), Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Lons-Le-Saunier (Jura), Valence et ses environs (Drôme) et Vichy (Allier) ont ainsi été placées sur la liste des candidats à la reprise en franchise.

"Nous avons trois cibles de repreneurs potentiels : nos collaborateurs salariés qui seraient intéressés pour nous rejoindre en tant que franchisés, nos adhérents actuels qui souhaitent élargir leur réseau et de nouveaux adhérents, par exemple des cadres parisiens qui souhaitent revenir sur leur zone natale", précise le PDG de Kunz Pressing.

100 magasins à horizon 2025

Dans cette optique, Kunz Pressing vient de lancer une campagne de communication pour recruter de nouveaux franchisés. Des franchisés susceptibles de reprendre clé en main les 13 boutiques mises en vente ou d’en créer de nouvelles pour poursuivre l’extension du réseau.

"Nous avons une quinzaine de candidats qui souhaitent ouvrir un pressing Kunz sur des territoires sur lesquels nous ne sommes pas présents. Nous espérons en finaliser une douzaine sur les douze prochains mois et arriver à un réseau de 100 magasins ou points de contacts à horizon 2025 pour les 100 ans de l’entreprise", confie Sylvain Dizerens.

Un nouveau modèle en gestation

Un objectif qui passera par la mise en place d’un nouveau modèle sur lequel le dirigeant travaille depuis plus d’un an. "Le pressing de demain sera un pressing dématérialisé avec des box pressing 24/24 et 7j/7 où les clients pourront déposer et récupérer leurs textiles. Seront mêlées une petite production de proximité en boutiques et une production centralisée, de taille un peu plus importante, réalisée par des ateliers dédiés qui intégreront une quinzaine de personnes en situation de handicap", détaille le dirigeant.

Un nouveau modèle qui, associé au développement de son réseau de franchises, devrait conduire Kunz à "quasi-doubler son chiffre d’affaires sous cinq ans", conclut Sylvain Dizerens.

Kunz Pressing
Kunz Pressing mise sur la franchise pour poursuivre le développement de son réseau de boutiques qui devrait atteindre les 100 unités à horizon 2025. — Photo : Kunz Pressing

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail