Loire

Agroalimentaire

Jacobs Douwe Egberts boucle un investissement de 30 M€ et projette encore de s'agrandir

Par Gilles Cayuela, le 17 septembre 2019

À Andrézieux-Bouthéon (Loire), Jacobs Douwe Egberts (ex-Maison du Café) n’en finit plus de grandir. Alors qu’il vient de débourser 30 millions d’euros cette année pour booster ses capacités de production, le fabricant des capsules aluminium compatibles Nespresso projette déjà de nouveaux investissements.

Toufik Khalil, le directeur de l'usine d'Andrézieux-Bouthéon de Jacob Douwe Egberts, espère atteindre une production annuelle de près de 5 milliards de capsules aluminium d'ici la fin de l'année.
Toufik Khalil, le directeur de l'usine d'Andrézieux-Bouthéon de Jacob Douwe Egberts, espère atteindre une production annuelle de près de 5 milliards de capsules aluminium d'ici la fin de l'année. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

Longtemps connu sous le nom de Maison du Café, le site d'Andrézieux-Bouthéon de Jacobs Douwe Egberts (environ 6 Md€ de CA) a amorcé en 2016 un véritable tournant dans son développement. Né au printemps 2015 de la fusion du néerlandais D.E. Master Blenders et des activités café de l'américain Mondelez International, le groupe basé à Amsterdam a choisi l'usine de la Loire pour lancer une innovation majeure : la capsule compatible Nespresso en aluminium vendue en grande distribution.

Un choix qui s'avère aujourd'hui payant puisque l'usine d'Andrézieux-Bouthéon a vu ses effectifs passer de 250 salariés en 2016 à plus de 400 aujourd'hui. "Nous avons eu des moments difficiles avec des innovations qui n'ont pas rencontré le succès attendu et des marchés en légère perte de vitesse. La capsule aluminium a relancé notre activité", explique Toufik Khalil, le directeur de l'usine.

130 M€ investis depuis 2016

Une relance effectuée à grands coups d'investissements. En 2016, Jacobs Douwe Egberts (JDE) a fait construire un nouveau bâtiment de 5 000 m² sur son site d'Andrézieux-Bouthéon pour y installer six lignes de production de capsules aluminium. "Nous avons renouvelé la totalité de nos technologies avec les lignes pour les capsules aluminium mais aussi un nouveau procédé pour le café moulu, qui améliore la conservation des arômes. Il a fallu aussi redimensionner les bureaux et revoir toutes les infrastructures de l'usine pour accueillir 400 salariés. Au total, le groupe a investi 100 millions d'euros", relate Toufik Khalil.

Portée par la croissance du marché de la dosette, l'usine d'Andrézieux-Bouthéon a même décidé début 2019 de construire un second bâtiment de 2 000 m². Livré au mois d'avril, le nouvel édifice accueille depuis juin une 7e ligne de production de capsules aluminium. "Nous sommes en train de démarrer l'installation d'une 8e ligne qui va nous permettre d'atteindre d'ici la fin de l'année une production annuelle comprise entre 4,5 et 5 milliards de capsules", se félicite le directeur de l'unique usine française de JDE.

Une nouvelle extension pour 2021 ?

Ce nouvel investissement de 30 millions d'euros devrait permettre au site d'Andrézieux-Bouthéon de répondre à la demande croissante des consommateurs en France et dans le monde. "Nous sommes le centre d'excellence mondial du groupe pour la production de capsules aluminium. Nous alimentons depuis Andrézieux-Bouthéon 38 pays avec une croissance à deux chiffres chaque année et nous espérons bien que cela va continuer", confie Toufik Khalil.

Conscient d'être sur un marché en plein boom, le directeur de l'usine ligérienne planche déjà sur un nouveau projet d'extension. "Il y a des études en cours pour accueillir un nouveau bâtiment. Mais il est tout à fait normal que nous soyons mis en compétition avec d'autres usines du groupe. A nous de continuer à montrer notre excellence en améliorant encore nos process, nos coûts et nos pertes pour obtenir ces investissements". Des investissements qui pourraient voir le jour dès 2021.     

Toufik Khalil, le directeur de l'usine d'Andrézieux-Bouthéon de Jacob Douwe Egberts, espère atteindre une production annuelle de près de 5 milliards de capsules aluminium d'ici la fin de l'année.
Toufik Khalil, le directeur de l'usine d'Andrézieux-Bouthéon de Jacob Douwe Egberts, espère atteindre une production annuelle de près de 5 milliards de capsules aluminium d'ici la fin de l'année. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.