Rhône

Sport

Groupama poursuit ses échanges avec le groupe OL pour le naming du stade

Par Audrey Henrion, le 24 avril 2020

Des championnats à l'arrêt, des incertitudes sur la façon dont pourraient, dans les mois qui viennent, se dérouler les grands rassemblements lors de rencontres sportives, et pourtant... L'entité régionale du groupe mutualiste Groupama, dirigée par Francis Thomine, poursuit ses échanges avec Jean-Michel Aulas pour le "naming" du stade de Décines. 

En passant du stade de Gerland au Groupama Stadium, l’OL a quadruplé ses revenus de billetterie (42 M€).
En passant du stade de Gerland au Groupama Stadium, l’OL a quadruplé ses revenus de billetterie (42 M€). — Photo : OL / LOFTI DAKHLI

Une décision sera prise avant le 31 juillet. Et les incertitudes – nombreuses — qui pèsent sur les reprises des différents championnats de football français et internationaux ne font pas renoncer Francis Thomine, directeur général de Groupama Auvergne-Rhône-Alpes, à sa volonté de signer un deuxième contrat de naming pour le stade de Décines avec l’OL Groupe (CA 2019 : 309 M€). Bien au contraire.

Le directeur général avait signé un premier partenariat le 31 juillet 2017 permettant d’appeler durant trois ans l’enceinte sportive lyonnaise Groupama Stadium. Si les discussions actuelles sont « confidentielles », Francis Thomine assure au Journal des Entreprises en être « très satisfait ». Au-delà du rayonnement de la marque de l’assureur mutualiste (1,08 Md € de CA, 2 200 salariés), l’homme se réjouit de « faire travailler 1 000 personnes et 2 500 personnes les soirs d’événements ».

Pas de surenchère

« Nous participons à un investissement local, et dans ce cadre, le souhait du conseil d’administration et la mienne sont de poursuivre ce partenariat dans des conditions acceptables pour un groupe mutualiste. J’ai confiance en Jean-Michel Aulas et son directeur général Thierry Sauvage, nous partageons les mêmes valeurs et je suis intimement persuadé que nous arriverons à trouver un intérêt commun à poursuivre ce partenariat », livre-t-il.

« Je vais essayer de convaincre Jean-Michel Aulas de choisir le local de l’étape, je lui rappellerai que l’association OL Groupama a bien fonctionné durant trois ans ». Pour autant, l’homme n’entend pas s’engager dans la surenchère face à de mystérieux concurrents, éventuellement asiatiques. « Un acteur régional tel que nous n’a forcément pas les mêmes moyens qu’un éventuel partenaire international. Alors si l’OL discute avec un interlocuteur plus intéressant économiquement, je lui souhaiterais sincèrement une bonne route et beaucoup de réussite sportive et économique ».

En passant du stade de Gerland au Groupama Stadium, l’OL a quadruplé ses revenus de billetterie (42 M€).
En passant du stade de Gerland au Groupama Stadium, l’OL a quadruplé ses revenus de billetterie (42 M€). — Photo : OL / LOFTI DAKHLI

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail