Drôme

Cosmétique

Fort de son succès, Lamazuna étoffe ses gammes

Par Déborah Berthier, le 15 octobre 2020

L’entreprise drômoise Lamazuna, spécialisée dans les produits écologiques "zéro déchet" pour la salle de bains, connaît une croissance soutenue depuis sa création il y a dix ans. Elle lancera début 2021 deux nouvelles gammes, pour l'entretien de la maison et pour les adolescents.

Coffret "zéro déchet" pour la salle de bain de la PME drômoise Lamazuna
En 2020, Lamazuna a embauché 15 nouveaux salariés et trois jeunes en contrat de professionnalisation. — Photo : © Lamazuna

Shampoing et dentifrice solides, cure-oreille en bois, brosse à dents à tête rechargeable… il y a dix ans, lorsque Laëtitia Van de Walle a créé Lamazuna, son objectif était clair : éliminer les déchets dans la salle de bains en proposant des produits réutilisables, naturels et fabriqués en France. L’entreprise basée à Marches, dans la Drôme, compte aujourd’hui 72 salariés (15 emplois et trois contrat de professionnalisation ont été crées en 2020) et double son chiffre d’affaires chaque année (CA 2019 : 10 M€). Exception faite de 2020 où, crise du Covid oblige, les ventes devraient être stables.

Une distribution en supermarchés

Cette année, Lamazuna s'est renforcé à l’international (qui représente aujourd'hui 30 % du chiffre d’affaires), notamment grâce à un nouveau distributeur au Royaume-Uni. La marque a également lancé en France une gamme de produits pour la grande distribution et est aujourd'hui présente dans 130 grandes et moyennes surfaces. Un marché qu'elle attaquera prochainement à l’international. Pour 2021, Lamazuna se prépare à de nouveaux projets : le lancement d’une gamme de produits pour l'entretien de la maison et d’une gamme à destination des adolescents (d’abord un déodorant puis un dentifrice et un nettoyant pour le visage).

Lætitia Van de Walle
Lætitia Van de Walle - Photo : © Lamazuna

Un nouveau siège social à 6 millions d'euros

« Nous voulons élargir notre base clientèle qui est actuellement majoritairement composée de femmes entre 25 et 35 ans », décrit Laëtitia Van de Walle. 2021 marquera également le début de la construction du nouveau siège social de Lamazuna. Un "éco-lieu" de 3 000 mètres carrés qui devrait être opérationnel au printemps 2022.

Pour cela, la PME a investi 6 millions d'euros. De quoi accueillir 150 salariés. « C’est la limite que nous nous sommes fixée. Au-delà, les études montrent qu’il est difficile de tous se connaître et de travailler sans règles et hiérarchie trop stricte », justifie la dirigeante.

Coffret "zéro déchet" pour la salle de bain de la PME drômoise Lamazuna
En 2020, Lamazuna a embauché 15 nouveaux salariés et trois jeunes en contrat de professionnalisation. — Photo : © Lamazuna

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail