Lyon

Événementiel

Foire de Lyon annulée, Sirha 2021 reporté... les déconvenues s'accumulent pour l'évènementiel à Lyon

Par Audrey Henrion et Pierre Lelièvre, le 21 septembre 2020

A Lyon, le durcissement des contraintes sanitaires continue d’impacter le secteur de l’événementiel. La Foire de Lyon qui devait se tenir début octobre est annulée sur décision du préfet du Rhône tandis que le Sirha, prévu en janvier 2021, est reporté au printemps.

Plus de 3000 exposants du monde entier sont présents au Sirha 2019
Le Sirha, le salon international consacré à la restauration, à l'hôtellerie et à l'alimentation, qui devait se tenir en janvier 2021 à Lyon, est reporté au printemps 2021. — Photo : Diph Photography

La Foire de Lyon 2020, qui devait se tenir du 8 au 12 octobre à Eurexpo, n’aura pas lieu. Le préfet du Rhône Pascal Mailhos a annoncé lors d’une conférence de presse le 21 septembre l’interdiction de tout événement rassemblant plus de 1 000 personnes dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Un coup dur pour cette foire commerciale née il y a 104 ans. Mêlant objets pour l’habitat, shopping et loisirs, l’événement porté par Véronique Szkudlarek, directrice du pôle salons grand public chez le lyonnais GL Events Exhibitions, avait réalisé de belles performances lors de l’édition 2019 : un visitorat de près de 198 000 personnes (+4 % par rapport à 2018), environ 900 exposants lesquels avaient perçu au total 80 M€ de chiffre d’affaires sur site. À Lyon, et selon les données des organisateurs, ce salon a généré en 2019 environ 14 M€ de retombées économiques directes et 16 M€ de retombées économiques indirectes.

Moins d’une heure plus tard, le président du groupe GL Events (CA 2019 : 600 M€ ; 3 400 salariés) Olivier Ginon a confirmé le report du Sirha, le salon international consacré à la restauration, à l'hôtellerie et à l'alimentation qui devait se tenir du 23 au 27 janvier 2021 à Eurexpo Lyon. Il est annoncé du 29 mai au 2 juin 2021.  Ce salon, l'un des événements phares à Lyon, a attiré en 2019 plus de 225 000 professionnels du secteur dont 30 000 étrangers, 3 770 exposants dont 28 % internationaux.

« Des conséquences désastreuses »

Le président de la métropole de Lyon Bruno Bernard, qui convoquait les acteurs du tourisme à des « assises » jeudi 17 septembre, a déploré cette nouvelle. « L’annonce d’une jauge à 1 000 (personnes) risque d’empêcher la tenue de 14 salons en octobre dans le Grand Lyon avec des conséquences économiques désastreuses », a-t-il écrit sur Twitter depuis le salon Natexpo, qui se tient jusqu’au 22 septembre à Eurexpo. L'homme avait souligné le 17 septembre devant les professionnels du tourisme l'importance qu'il accordait à ce secteur employant 40 000 salariés sur le territoire, soit 6 % des emplois métropolitains.

Pour Laurent Duc, président de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (Umih) du Rhône, les raisons du report du Sirha tiennent essentiellement à l’existence du concours gastronomique des Bocuse d’Or qui rassemble, durant le salon, plus d’une soixantaine d’équipes du monde entier. « Il aurait été impossible d’organiser les Bocuse d’Or sans pouvoir accueillir des équipes de l’étranger en raison des conditions sanitaires », précise-t-il.

Coup dur pour les hôteliers et restaurateurs

Et c'est en effet un nouveau coup dur pour les professionnels du tourisme d’affaires après l’annonce du report du salon Pollutec, il y a quelques jours. « Le report du Sirha sur la même année fiscale est un mal pour un bien. Cela étant, la tenue du Sirha en janvier permettait de combler un mois qui est habituellement très calme », note Laurent Duc, qui estime le besoin en chambres à plus de 10 000 pour les cinq jours du salon.

À l’inverse, l’annulation de la Foire de Lyon aura plus d’incidences pour les restaurateurs lyonnais. « Le public de la Foire est davantage local que celui du Sirha », juge le patron de l’Umih du Rhône, qui anticipe plus globalement une catastrophe en mars, au moment des bilans. « On estime à 15 % des hôtels et plus de 20 % des restaurants et bars qui pourraient fermer ».

À ce stade, Philippe Valentin, le président de la chambre de commerce et d’industrie Lyon Saint-Etienne Roanne, n’a pas souhaité apporter de commentaire. « Nous sommes concentrés sur nos propres événements, ne sachant pas s’ils pourront se tenir », a fait savoir une porte-parole, rappelant que doivent normalement se tenir Care Event du 28 au 29 septembre, le salon de l’immobilier professionnel CIEL 2020 les 14 et 15 octobre mais aussi le Forum de la franchise le 22 octobre.

Plus de 3000 exposants du monde entier sont présents au Sirha 2019
Le Sirha, le salon international consacré à la restauration, à l'hôtellerie et à l'alimentation, qui devait se tenir en janvier 2021 à Lyon, est reporté au printemps 2021. — Photo : Diph Photography

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail