Services

Fill Up Media : Nouveau business model

Par Stéphanie Gallo Fill Up Media (Villeurbanne) Dirigeants : Julien Rabin, Aurélien Grillot, Manuel Berland et Quentin Michetti CA 2013 : 600.000 € info@fillupmedia.fr www.fillupmedia.fr, le 07 février 2014

COMMUNICATION. La start-up villeurbannaise Fill Up Media a décidé de modifier son plan de développement en investissant, en propre, dans ses écrans publicitaires.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

La régie publicitaire de Villeurbanne, Fill Up Media, veut accélérer son développement. Pour y parvenir, elle a décidé de remettre à plat son business model. Son nouveau modèle économique devrait lui permettre de passer d'un chiffre d'affaires de 600.000 € en 2013, à 2 M€ cette année, puis à 8 M€ sous trois ans. Créée en 2010 par quatre jeunes entrepreneurs - Julien Rabin, Aurélien Grillot, Manuel Berland et Quentin Michetti -, la TPE est positionnée sur la diffusion de spots audiovisuels durant l'achat de carburant via des écrans intégrés aux automates de distribution. « Le principe est simple : l'automobiliste vient faire le plein, il déclenche une boucle de spots publicitaires de dix secondes chacun ainsi qu'un spot de vingt secondes dédié aux enseignes qui nous hébergent, les réseaux de grande distribution essentiellement », détaille Aurélien Grillot, un des quatre cogérants de la société. Le chiffre d'affaires consenti par les annonceurs est divisé entre l'enseigne de grande distribution, Fill Up et le groupe Tokheim, leader de la fabrication de pompes à essence, qui produit et met à disposition ces écrans intégrés.




Plus haut de gamme

« Nous exploitons actuellement 2.400 écrans en France, répartis sur 550 stations services. Il s'agit d'écrans onze pouces. Nous sommes désormais persuadés que pour toucher une cible plus large d'annonceurs, peut-être plus haut de gamme, il nous faut des écrans de 21,5 pouces de meilleure qualité », explique encore Aurélien Grillot. Ces nouveaux écrans se doubleraient d'un nouveau logiciel de diffusion permettant une meilleure réactivité. Le nouveau plan de croissance de Fill Up média prévoit ainsi l'investissement, en propre, dans ces nouveaux écrans produits par un sous-traitant. « Aujourd'hui, nous percevons une commission de régie publicitaire. Demain, la répartition des recettes nous sera beaucoup plus favorable. » Prudent, Aurélien Grillot ne souhaite pas aller plus avant dans les chiffres mais assure que ce nouveau modèle permettra d'améliorer très sensiblement le résultat net de l'entreprise. Les quatre dirigeants tablent sur un parc de 3.000 écrans en cette fin d'année et de 7.000 écrans sous trois ans.




Levée de fonds

Récent lauréat du Réseau entreprendre Rhône, Fill Up Media doit procéder à une levée de fonds de 3 à 4 M€, dans les tous prochains mois, pour financer ses investissements. Cinq recrutements sont programmés cette année

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition