Auvergne Rhône-Alpes

Distribution

Fermob, l'atelier artisanal devient un groupe

Par Audrey Henrion, le 21 février 2017

Le petit atelier de l'Ain repris il y a 28 ans par l'entrepreneur Bernard Reybier a bien grandi. Désormais le dirigeant est à la tête d'un groupe formé de quatre filiales qui lui permettent de répondre à des opportunités d'affaires dans l'hôtellerie et "l'hospitality".

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Fermob n'est plus seulement une PME, mais devient un groupe à part entière. Désormais nous disposons de trois champs d'actions qui nous permettent d'élargir nos cibles vers l'hôtellerie-restauration » clame Bernard Reybier, l'homme qui en rachetant cet atelier artisanal de l'Ain en 1989 en a fait une pépite qui rayonne de la Chine à la Thaïlande en passant par les États-Unis. 

Acquisition -discrète- de Rodet en septembre 2016

Et avec 195 salariés et 54 millions d'euros de chiffre d'affaires, réalise près de 50 % de ses ventes à l'export et 30% dans l'hôtellerie et "l'hospitality". Mais désormais, le mobilier de jardin aux couleurs chatoyantes ne porte plus seul la croissance de l'entreprise détenue à presque 100 % par la holding familiale. Après Vlaemynck, spécialiste depuis 50 ans du mobilier et du parasol pour les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration acquis en 2013 (67 salariés, CA : 12,5 millions d'euros), Bernard Reybier est entré fin 2016 à 50 % dans le capital de Smart & Green, une start-up grenobloise innovante sur le marché de l'éclairage Led. Une autre acquisition a également été scellée fin septembre dernier. Celle du spécialiste du mobilier en tube métallique Rodet, implanté à Anneyron dans la Drôme. « Le dirigeant de Rodet est décédé il y a quatre ans. Et ses enfants qui ont une autre entreprise à gérer ont décidé de ne pas poursuivre l'aventure. Nous y avons vu notre intérêt car certains équipements Fermob arrivait en limite de capacité. Cette acquisition nous permet de sécuriser nos outils de production » indique le dirigeant. Rodet qui emploie près de 80 personnes pour un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros a d'abord fabriqué les armatures métalliques des sacs Lafuma puis s'est tournée vers l'équipement professionnel collectif (Metro, Camif). 

L'entreprise est aussi connue pour avoir fourni les 80 000 places du Stade de France en 1997. Depuis plus récemment, elle distribue également ses gammes dans les réseaux Fly, But, Alinéa et a même créé sa propre marque, Rodet Home. Une belle prise correspondant aux nouvelles ambitions du groupe qui entend accélérer vers le marché Btob des hôtels-restaurants.

Partenaires

« Nous devenons des partenaires pour ceux qui murissent des projets d'aménagement sur-mesure » indique le P-dg. Son groupe a ainsi équipé des terrasses pour Mc Donald, a conçu une chaise pour l'hôtel parisien le Lutécia, en a mis une autre au point, itinérante celle-là, pour le champagne Veuve Cliquot, a travaillé pour Rolland Garros et équipé le siège de Sodexo ou encore répondu à un appel d'offres de la Mairie de Paris pour la Place de la République. Et vise désormais de grands noms aux États-Unis. « La légitimité de nos compétences en métal, bois, textile et luminaire nous donne une grande crédibilité Outre-Atlantique » assure Bernard Reybier qui indique avoir de bonnes touches pour l'équipement de golfs en Géorgie (sud-est des États-Unis).

Profitabilité

Vingt-huit ans après sa reprise, Fermob poursuit son ascension régulière. « Nous atteignons notre 27e année consécutive de bénéfices pour Fermob, s'enorgueillit Bernard Reybier. Nous sommes proches de zéro pour Vlaemynck, tandis que Smart & Green, un million d'euros de chiffre d'affaires, devrait être rentable dans un ou deux ans ». 

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe qui approche 78 millions d'euros pourrait atteindre 100 millions d'ici quatre ans selon le dirigeant. Qui vient de muscler son équipe dirigeante. « J'ai la chance d'avoir des collaborateurs de qualité à la tête des filiales. Mais pour passer d'une culture PME à une culture de groupe je viens de recruter Florence Ferrand, notre nouvelle directrice des marques et de la relation client pour Fermob, Vlaemynck et Smart & Green ».

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail