Saint-Étienne

Agroalimentaire

Interview Eric Bouzard (Weiss) : « Nous espérons recruter 10 % de consommateurs en plus aux Ateliers »

Entretien avec Eric Bouzard, directeur général de Weiss

Propos recueillis par Gilles Cayuela - 12 février 2020

Filiale du groupe Savencia depuis 2013, le chocolatier stéphanois Weiss dirigé par Eric Bouzard, avait annoncé l’an dernier un nouveau concept de boutiques pour 2020. Finalement, il fait évoluer son offre avec pour mot d’ordre de créer des « lieux d'expériences » autour du chocolat.

Eric Bouzard a travaillé pendant 7 ans chez Elle & Vire (groupe Savencia) avant de prendre la direction générale de Weiss (128 salariés; CA : NC) le 1er janvier 2019.
Eric Bouzard a travaillé pendant 7 ans chez Elle & Vire (groupe Savencia) avant de prendre la direction générale de Weiss le 1er janvier 2019. — Photo : Marion Dubanchet

Quand le groupe Savencia (ex-Bongrain) a repris Weiss en 2013, l’entreprise affichait 1,5 M€ de pertes pour un peu moins de 13 M€ de chiffre d’affaires. Comment se porte Weiss aujourd’hui ?

Eric Bouzard : L’entreprise se porte bien. Pour la troisième année consécutive, Weiss affiche un résultat positif, qui continue de croître avec un chiffre d’affaires qui, lui aussi, continue de se développer fortement.

Dans quelle proportion ? Quel est aujourd’hui le chiffre d’affaires de Weiss ?

Eric Bouzard : Nous sommes sur un marché extrêmement concurrentiel. Nous ne communiquons pas sur les chiffres. Mais cette croissance est portée par l’international qui pèse 30 % de notre chiffre d’affaires et par un marché français dynamique, aujourd’hui divisé entre le BtoB et le BtoC. Le marché des professionnels de la boulangerie-pâtisserie, qui représente 80 % de notre chiffre d’affaires, est en très forte croissance cette année. Et ce, parce que nous avons des partenariats forts avec des distributeurs comme Back Europ, France Frais, Délices et Créations… Mais aussi parce que nous travaillons en étroite collaboration avec de grands chefs comme Jacques Marcon, Christophe Roure ou Quentin Lechat. Quant au BtoC, là aussi avec nos Ateliers à Saint-Etienne (l’usine et sa boutique, NDLR) et nos boutiques (Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, Lyon, Strasbourg), le marché est orienté à la hausse.

Weiss avait annoncé un nouveau concept de boutiques pour 2020. Où en êtes-vous de ce projet ?

Eric Bouzard : Les Ateliers de Saint-Etienne sont un lieu d'expériences. Nous avons travaillé avec nos consommateurs lors des précédentes biennales du Design pour développer de nouveaux concepts. Nous allons mettre en place d’ici la fin février une offre vrac dans nos Ateliers. Nous allons aussi lancer prochainement un bar à chocolat chaud avec différentes recettes. Enfin, nous venons de lancer une campagne de brunchs à raison d’un événement par mois avec une thématique spécifique, et d'autres sujets.

Et qu’en est-il des boutiques ?

Eric Bouzard : L’idée est de dupliquer en boutique cette nouvelle offre que nous aurons testée dans nos Ateliers. Il faut encore que nous mesurions nos investissements mais le vrac devrait être lancé dans nos boutiques dès 2021.

S’agit-il finalement d’une évolution de l’offre, plutôt que d’un nouveau concept de boutiques ?

Eric Bouzard : Tout à fait. Notre objectif n’est pas de révolutionner nos boutiques mais de les faire évoluer pour créer des "lieux d’expériences" autour du chocolat. On veut que le consommateur puisse trouver du chocolat en vrac, du chocolat chaud, des offres en ballotins, de la glace l’été… Bref, qu’il puisse trouver différents moments d’expériences de consommation.

Quel est votre objectif, en termes de business, avec cette évolution de l’offre ?

Eric Bouzard : Nous espérons recruter 10 % de consommateurs en plus aux Ateliers. Nous souhaitons ensuite travailler sur la refonte de nos programmes de fidélisation et de nos sites internet sur l'année 2020 pour pouvoir, là aussi, recruter davantage de consommateurs. Je viens chercher mon moment d’expérience en boutique et je commande ensuite sur Internet le chocolat que je veux…

Eric Bouzard a travaillé pendant 7 ans chez Elle & Vire (groupe Savencia) avant de prendre la direction générale de Weiss (128 salariés; CA : NC) le 1er janvier 2019.
Eric Bouzard a travaillé pendant 7 ans chez Elle & Vire (groupe Savencia) avant de prendre la direction générale de Weiss le 1er janvier 2019. — Photo : Marion Dubanchet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.