Clermont-Ferrand

Numérique

DomRaider va basculer l'ensemble de ses titres sur la blockchain pour lever des fonds

Par Pierre Lelièvre, le 18 avril 2019

Après sa levée de fonds en cryptomonnaie (ICO) à l’automne 2017, DomRaider, qui développe une plateforme d’enchères en ligne sur la blockchain, espère réussir dans les prochaines semaines une levée de fonds de 10 millions d’euros. Une opération qu’elle compte réaliser via l'émission de nouveaux titres directement depuis la blockchain.

L'équipe de la start-up DomRaider à Clermont-Ferrand
DomRaider compte lever 10 millions d'euros à travers une Equity Token Offering (ETO). — Photo : DomRaider

Une première pour DomRaider. La start-up clermontoise (CA 2018 : NC / 45 salariés), qui développe une plateforme décentralisée d’enchères en temps réel sur la blockchain (technologie de stockage et de transmission sécurisée), est en passe de lancer une nouvelle opération de levée de fonds pour un montant de 10 millions d’euros. Une opération inédite puisque l’entreprise compte basculer la totalité de ses actions dans la blockchain. « Une ordonnance de fin 2018 relative aux Equity Token Offering (ETO) nous permet de transférer le registre de nos titres sur la blockchain. Nous comptons nous servir de cela pour procéder à une augmentation de capital via l’émission de nouveaux titres », avance Tristan Colombet, fondateur de la start-up.

Attirer des investisseurs internationaux

L’objectif est de permettre aux investisseurs d’acheter et de vendre des actions de la société sur des plateformes d’échanges dédiées, à l’image du marché boursier. « La dimension internationale de ce système nous permet de prétendre à des levées de fonds significatives à l’échelle mondiale que nous n’aurions pas pu faire dans l’écosystème français. On discute déjà avec des investisseurs aux Émirats Arabes Unis, aux États-Unis ou en Chine », souligne-t-il.

Fin 2017, DomRaider avait été une des premières entreprises françaises à réaliser une levée de fonds en cryptomonnaie (ICO). En l’espace d’un mois, elle avait bouclé la vente de 560 millions de jetons (tokens) et est toujours dans l’attente de la certification de l’ICO par un commissaire aux comptes qui lui donnera l'équivalent en euros.
La levée de fonds en cryptomonnaie a permis à l’entreprise de pivoter son modèle économique : fondée en 2013 sur le segment de la vente de noms de domaine expirés - qu’elle continue de commercialiser - l’entreprise a basculé l’an dernier et propose désormais, à travers son produit Auctionity, une plateforme décentralisée d’enchères sur la blockchain.

L'équipe de la start-up DomRaider à Clermont-Ferrand
DomRaider compte lever 10 millions d'euros à travers une Equity Token Offering (ETO). — Photo : DomRaider

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.