Saint-Étienne

Événementiel

Crown Agency booste les ventes en ligne avec ses défilés virtuels

Par Gilles Cayuela, le 25 novembre 2020

Frappée par l'arrêt brutal de son activité dans l'événementiel, l'agence stéphanoise d'hôtes et hôtesses d'accueil a décidé de se réinventer en organisant des défilés virtuels pour booster les ventes en ligne des boutiques de prêt-à-porter.

Amandine Costa lors du défilé virtuel au sein de la boutique Grenade à La Talaudière.
Amandine Costa lors du défilé virtuel au sein de la boutique Grenade à La Talaudière. — Photo : Crown Agency

Fondée en août 2018 par Amandine Costa et Cindy Patti, Crown Agency (2 associés ; 120 000 € de CA ; 900 vacataires en France) profite de la crise sanitaire pour se réinventer. Frappée de plein fouet par l’arrêt brutal de son activité dans l’événementiel, l’agence stéphanoise d’hôtes et hôtesses d’accueil a décidé de mettre à profit le second confinement pour se diversifier en lançant des défilés virtuels avec les boutiques de prêt-à-porter ligériennes.

"Avant le premier confinement nous avions commencé à développer une activité d’organisation de défilés, de coaching de défilés et aussi d’agence d’influence. Et comme notre activité d’hôtes et hôtesses d’accueil s’est effondrée, nous avons eu l’idée de créer des défilés virtuels pour compenser notre perte d’activité et rester visible tout en aidant les boutiques à faire du chiffre", explique Amandine Costa.

Un accélérateur de vente en ligne

Diffusés en direct sur les réseaux sociaux de Crown Agency, de la boutique partenaire et d’une influenceuse choisie pour l’occasion, ces défilés virtuels semblent avoir un véritable effet booster sur les ventes en lignes et le click and collect.

"Nous avons réalisé deux tests avec les boutiques Grenade, à La Talaudière (42), et La Clapeuse à Talons, à Saint-Etienne. Deux tests qui ont été positifs puisque ces boutiques ont gagné en visibilité en touchant une audience nationale grâce aux influenceuses, et les codes promos que les internautes peuvent utiliser durant 24 heures ont permis de doper leurs ventes. En 24 heures, elles ont réalisé le chiffre d’affaires qu’elles mettent 10 à 15 jours à réaliser en temps normal", assure Amandine Costa.

Une activité à pérenniser

Si ces deux premiers tests méritent bien évidemment une confirmation avant une commercialisation à grande échelle, Crown Agency semble bien déterminé à développer cette nouvelle activité… et ce même lorsque la crise sanitaire sera passée.

"Les défilés virtuels apportent une réponse à la fermeture des boutiques mais c’est aussi un outil qui peut leur permettre, hors confinement, de rentabiliser les investissements consentis durant la crise en créant leur site marchand. Nous pouvons très bien organiser des défilés virtuels en dehors des horaires d’ouverture de la boutique et viser ainsi un public pas uniquement local mais aussi national. Et permettre in fine à ces boutiques de rattraper un peu le chiffre d’affaires perdu ces derniers mois", argumente la dirigeante.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail