Loire

Textile

Coronavirus : Thuasne lance une production de masques barrières réutilisables et certifiés

Par Gilles Cayuela, le 28 mars 2020

Le fabricant stéphanois de dispositifs médicaux textile Thuasne a décidé d'apporter sa contribution à l'effort de guerre contre le coronavirus en se lançant dans la fabrication de masques barrières réutilisables pour les personnes saines. Des masques qui répondent au guide d'exigences publié vendredi 27 mars par l'Afnor.

Elizabeth Ducottet a pris la décision de reconvertir temporairement une partie de son atelier textile de La Jomayère à Saint-Etienne pour lancer une production de masques barrières réutilisables.
Elizabeth Ducottet a pris la décision de reconvertir temporairement une partie de son atelier textile de La Jomayère à Saint-Etienne pour lancer une production de masques barrières réutilisables. — Photo : Martin Collombet

Spécialisé dans la fabrication de dispositifs médicaux textiles, le groupe stéphanois Thuasne (2 300 salariés ; 235 M€ de CA en 2019) a décidé de mobiliser une partie de son outil industriel pour fabriquer des masques barrières réutilisables. Destinés à l’usage des personnes saines ne présentant pas de symptômes cliniques d’infection virale et n’étant pas en contact avec des personnes malades, ces masques sont lavables 30 fois à 60 degrés avec un séchage à l’air libre.

« Lors des précédentes crises sanitaires, nous avions une production de masques non tissés. Là, nous avons choisi une version textile pour pouvoir équiper rapidement nos collaborateurs. Voyant que nous ne parvenions pas à nous approvisionner en masques pour les protéger, nous nous sommes dit il y a un mois que nous n’avions pas d’autres solutions que d’en fabriquer nous-mêmes », explique Élizabeth Ducottet, la PDG de Thuasne.

Pour se faire, la dirigeante de l’ETI familiale a décidé de reconvertir temporairement une partie de son atelier textile de La Jomayère à Saint-Etienne. Un atelier dédié à l’origine à la production de son nouveau Kit Biflex, (ensemble de bandes de compression dédiées à l’ulcère veineux).

Des masques certifiés Afnor

« Voyant que nos masques développés par nos équipes de R & D fonctionnaient bien et qu’ils étaient utiles au maintien de l’activité de Thuasne, nous nous sommes dits qu’ils pourraient aussi l’être pour d’autres. Cela étant, nous ne voulions pas nous lancer dans une production de masse et une commercialisation sans être conforme à une norme », développe Elizabeth Ducottet.

Contrairement à bon nombre d’entreprises textiles qui se sont lancées très rapidement dans la fabrication de masques, Thuasne a donc décidé d’attendre la publication, vendredi 27 mars, du guide d’exigences pour les masques barrières (Afnor SPEC S76-001) avant d’enclencher une production à plus grande échelle.

« Nous sommes en conformité avec les spécifications Afnor pour ces masques barrières qui ont un niveau de filtration très élevé de 3 microns. Notre outil de production est prêt, nous allons désormais pouvoir monter en puissance et commercialiser nos masques dès la semaine prochaine auprès de nos clients pharmaciens mais aussi des collectivités et des entreprises », annonce Elizabeth Ducottet.

Quant aux volumes de masques qui sortiront de l’usine stéphanoise, « il est encore trop tôt pour le dire », conclut la dirigeante.

Elizabeth Ducottet a pris la décision de reconvertir temporairement une partie de son atelier textile de La Jomayère à Saint-Etienne pour lancer une production de masques barrières réutilisables.
Elizabeth Ducottet a pris la décision de reconvertir temporairement une partie de son atelier textile de La Jomayère à Saint-Etienne pour lancer une production de masques barrières réutilisables. — Photo : Martin Collombet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail