Ain

Plasturgie

Coronavirus : PRP Création réoriente sa production sur les flacons de gels hydroalcooliques

Par Pierre Lelièvre, le 19 mars 2020

Fournisseur de flacons en plastique pour l’industrie, la PME de l'Ain PRP Création a réorienté une partie de sa production vers les besoins des fabricants de gels hydro-alcooliques alors que les besoins n’ont jamais été aussi importants. Environ 400 000 flacons sortent de l’usine de production depuis quinze jours, contre 60 000 habituellement.

Fabrication de flacons en plastique chez PRP Création.
Dans l'Ain, PRP Création est en capacité de produire 400 000 flacons de gels hydroalcooliques pour répondre à la demande en pleine crise sanitaire. — Photo : PRP Création

« Tout notre stock a été vidé la semaine dernière », dévoile Joël Viry, patron de PRP Création (CA 2019 : 18 M€), une PME basée à Oyonnax (Ain) qui fabrique habituellement des flacons plastiques (PET) pour l’industrie. Au total, quelque 400 000 flacons ont été expédiés pour approvisionner les fabricants et remplisseurs de gels hydroalcooliques, alors que la demande pour ces produits désinfectants ne cesse de croître.

Depuis le début de la semaine, l’entreprise qui emploie 175 personnes et une cinquantaine d’intérimaires fonctionne à flux tendu, malgré une soixantaine d’absents présentant, pour certains, une santé fragile. « Nous avons augmenté nos capacités de production pour les porter à 400 000 flacons hebdomadaires alors que nous en produisons habituellement entre 50 000 et 60 000 », explique Joël Viry, qui a redéployé des lignes de production vers ce type de produits en raison de l'augmentation de la demande.

Six machines sont mobilisées pour répondre aux besoins de ses clients. « Parmi eux, le groupe LVMH, l’industrie du luxe avec qui nous travaillons habituellement a, elle aussi, détourné ses lignes vers la production de gels hydroalcooliques », précise-t-il. L’entreprise fabrique en priorité des gros formats de 500 à 1 000 ml pour les besoins médicaux, mais fournit aussi une gamme de plus petits formats (25 ml à 250 ml).

Une chaîne de valeur en tension

Mobilisée pour répondre à la crise, l’entreprise n’est pas pour autant sereine. « Nous avons des difficultés pour l’expédition avec des zones difficiles à livrer, comme en région parisienne ou dans l’Oise. Certaines palettes envoyées la semaine dernière ne sont toujours pas arrivées chez nos clients en raison de difficultés chez les transporteurs, ce qui freine l’approvisionnement des hôpitaux », déplore-t-il, évoquant aussi les difficultés à trouver des transporteurs. Des choix complexes à arbitrer, parfois « cornéliens » pour satisfaire tout le monde.

Le dirigeant se montre à l’inverse plutôt optimiste pour les prochaines semaines dans sa capacité à pouvoir produire. « Nous disposons d’un gros stock de matière première, de l’ordre de 150 tonnes, dit-il. On peut fonctionner deux à trois semaines ». Pour assurer la continuité de l’activité, PRP Création a mis en place un plan de continuité d’activité à effectif réduit afin de se concentrer sur les fabrications stratégiques tout en veillant au respect des règles sanitaires stricts.

Fabrication de flacons en plastique chez PRP Création.
Dans l'Ain, PRP Création est en capacité de produire 400 000 flacons de gels hydroalcooliques pour répondre à la demande en pleine crise sanitaire. — Photo : PRP Création

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail