Rhône

Industrie

Vidéo Coronavirus : comment le PDG de Mixel fait face aux conséquences de l'épidémie en Chine et à Lyon

Par Audrey Henrion, le 10 mars 2020

L’entreprise industrielle lyonnaise Mixel a vu l’activité de son usine chinoise arrêtée fin décembre suite au déclenchement de l’épidémie de coronavirus. Philippe Eyraud, son PDG, veut désormais jouer l’apaisement autour de la « psychose » qui s’empare de l’Europe.

Philippe Eyraud, PDG de l'entreprise industrielle Mixel, basée à Dardilly près de Lyon.
Le PDG de Mixel Philippe Eyraud estime que la situation en Chine est "débloquée". Il reste prudent sur la situation en France. — Photo : Nathalie-Oundjian

À la tête de Mixel (70 salariés, CA 2019 : 13 M€), une entreprise industrielle spécialisée dans la conception et la production d’agitateurs industriels basée à Dardilly (Rhône), Philippe Eyraud compte parmi ses clients des fabricants de produits cosmétiques, des entreprises chimiques et alimentaires… qui ont besoin de mélanger de grosses quantités de produits.

Fin décembre, son usine qui emploie 13 salariés à côté de Pékin a été arrêtée pour cause d’épidémie de coronavirus. Alors que près de 900 000 personnes sont toujours en quarantaine, le PDG juge que la situation est « débloquée » en Chine. Même s’il déplore encore des difficultés pour livrer les clients, car les camions circulent mal. Ce qu’il redoute le plus : que la psychose gagne du terrain en France.

Philippe Eyraud était « L’invité éco » diffusé le 9 mars sur BFM Lyon en partenariat avec Le Journal des Entreprises :

Philippe Eyraud, PDG de l'entreprise industrielle Mixel, basée à Dardilly près de Lyon.
Le PDG de Mixel Philippe Eyraud estime que la situation en Chine est "débloquée". Il reste prudent sur la situation en France. — Photo : Nathalie-Oundjian

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail