Lyon

Numérique

Coronavirus : ces start-up lyonnaises qui accompagnent la mue des restaurateurs

Par Audrey Henrion, le 15 mai 2020

Les start-up lyonnaises NoShow, Yurplan et Likeo mettent au point des solutions pour permettre aux restaurateurs de maintenir une petite activité d’ici la réouverture prévue en juin.

Le logiciel du lyonnais NoShow permet de plugger une application de vente à emporter sur le site web des restaurateurs.
Le logiciel du lyonnais NoShow permet de plugger une application de vente à emporter sur le site web des restaurateurs. — Photo : NoShow

La tradition de l’accueil, l’un des fondements de la profession de restaurateur, se voit écornée par les nouvelles contraintes sanitaires imposées par l'épidémie de Covid-19. À Lyon, des start-up développent des solutions pour permettre aux restaurants de continuer leur activité en cette période de fermeture administrative.

Un système de réservation à emporter en ligne

À l'instar d'Alexane et Charlie Roux, qui sont à la tête d’une agence de communication culinaire spécialisée dans la conception de sites internet. La start-up de 5 salariés a réorienté sa plateforme « Je sors en ville » pour se mettre au diapason des établissements qui se convertissent à la vente à emporter. Le couple a mis au point un système de réservation à emporter en ligne. « Nous avions des retours de restaurateurs débordés par la gestion des demandes de clients par mail ou par téléphone », décrit la dirigeante Alexane Roux.

Leur logiciel, NoShow, est commercialisé depuis quelques jours, avec un paramétrage à distance et une adaptation aux codes graphiques du site. Un forfait de création de site internet est également proposé. « Nous ne prélevons aucune commission », précise Alexane Roux. Parmi les restaurants lyonnais déjà clients, "L’Inattendu", "Jeannine et Suzanne", le comptoir à mezzés "Aklé" et le bistrot asiatique "Mamasan" proposent leurs plats à emporter., mais aussi quelques hôtels viennent d’adopter cette solution. « Nous sommes aussi contactés par des cafetiers lyonnais qui mettent en place des livraisons de brunch », glisse la jeune dirigeante.

Des menus prépayés pour la réouverture

Deux start-up lyonnaises lancent de leur côté « Ensemble avec nos restaurateurs ». Il s’agit d’une plateforme portée par Likeo, dirigé par Guillaume Dacier et Brice Bousta, et Yurplan, site de billetterie en ligne pilotée par François Sede. Les deux sociétés ont « pivoté » pour adapter leur activité au contexte. Likeo mettait en relation les employeurs des cafés-hôtels-restaurants (CHR) avec des extras. Son site est mis à profit via une offre 100 % gratuite pour les restaurateurs (seule une commission de 30 centimes est prélevée par la banque) et permet de prépayer un futur menu dans le restaurant doté d’un compte sur Yurplan. Les Lyonnais peuvent par exemple acheter un « bon » de 10 à 40 euros au restaurant du bas des pentes de la Croix-Rousse, "La Bonâme de Bruno", "L'Atelier des Saveurs" ou "L'Epicerie Jacotte" et choisir entre le 31 juillet et le 30 septembre pour venir déguster sur place.

Le logiciel du lyonnais NoShow permet de plugger une application de vente à emporter sur le site web des restaurateurs.
Le logiciel du lyonnais NoShow permet de plugger une application de vente à emporter sur le site web des restaurateurs. — Photo : NoShow

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail