Haute-Savoie

Formation

Chez Alpes Contrôles, un accord d'entreprise favorise l'égalité hommes-femmes

Par Cyril Michaud, le 06 janvier 2020

Alpes Contrôles, organisme de contrôle spécialisé dans le secteur de la sécurité, du BTP et de la santé, a mis en œuvre des engagements concrets en faveur de l’égalité hommes-femmes.

Pauline Vignoud
Pauline Vignoud, directrice de communication d'Alpes Contrôles. — Photo : Alpes Contrôles

Organisme de contrôle indépendant dans le domaine de la sécurité, du BTP et de la santé, Alpes Contrôles (500 salariés, 41 M€ de CA en 2018), se définit comme une entreprise « de l’économie non-violente ». Concept développé, il y a deux ans, par Michel Vignoud, dirigeant-fondateur de la société.

« Alpes Contrôles s’inscrit dans une logique d’économie de la coopération. C’est-à-dire que nous essayons de nous développer dans le respect des autres, que ce soit les collaborateurs ou les partenaires fournisseurs, explique Pauline Vignoud, la directrice de communication. Chez nous, il y a une culture du dialogue social très forte. »

Des mesures variées pour assurer l'égalité professionnelle

Dans cet esprit, la société d'Annecy et ses partenaires sociaux ont signé, cet automne, un accord sur l’égalité professionnelle hommes-femmes et la qualité de vie au travail, avec la conviction que ces sujets constituent une force pour l’entreprise, sa croissance et son dynamisme social. « Qu’est ce qui a changé depuis ? Nos collaborateurs ont, par exemple, accès à 22 jours de congé paternité. Concernant le recrutement, nous travaillons sur l’écriture inclusive. Nous essayons également de faire en sorte qu’il y ait la parité dans les jurys d’entretien. »

Alpes Contrôles planche aussi sur son prochain catalogue de formations, afin de proposer des modules dédiés au personnel féminin sur l’égalité salariale, la prise de parole ou encore la gestion des entretiens annuels.

« Nos collaborateurs ont désormais accès à 22 jours de congé paternité. »

Sur le sujet des rémunérations, l’entreprise haut-savoyarde - qui compte dans ses effectifs 70 % d’hommes pour 30 % de femmes, s’engage à réaliser des bilans annuels, « afin d’évaluer, à coefficient et ancienneté métier similaires, s’il y a des décalages de salaires entre hommes et femmes » et, dans certains cas, opérer des rattrapages.

Embauche, classification, formation, promotion professionnelle, rémunération, conditions de travail, articulations entre activité professionnelle et responsabilités familiales, sécurité et santé au travail... les mesures prises par Alpes Contrôles sur le sujet de l’égalité hommes - femmes touchent tous les domaines. « Dans notre index de l’égalité professionnelle, nous sommes à 87 points sur 100. Ce n’est pas mal, mais pas top ! Il y a encore beaucoup de travail. Les points que nous perdons concernent notamment les hauts postes de direction, où peu de femmes sont représentées. »

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition