Savoie

Industrie

Carbone Savoie racheté par l'industriel japonais Tokai Carbon

Par Pierre Lelièvre, le 23 juillet 2020

L'entreprise savoyarde Carbone Savoie, spécialisée dans la production de carbone et graphite, vient d'être acquise par l'industriel japonais du carbone Tokai Carbon. Un rachat attendu puisque l'entreprise était depuis 2016 détenue par le fonds de retournement Alandia.

Carbone Savoie
L'usine Carbone Savoie avait été reprise par le fonds d'investissement Alandia en 2016. — Photo : Lucas- Carbone Savoie

Carbone Savoie (CA 2019 : 128 M€ / 25,5 M€ d’Ebitda / 17,8 M€ de résultat net / 400 salariés) tourne une nouvelle page de sa longue histoire. L’entreprise savoyarde, spécialisée dans la production de carbone et de graphite synthétique vient d’être rachetée par l’industriel japonais Tokai Carbon, fabricant d’électrodes et de cathodes en graphite. L’entreprise était détenue jusqu’à aujourd’hui par le fonds de retournement Alandia, qui avait racheté la société en 2016 après un redressement judiciaire. En acquérant 100 % des parts de l’entreprise, Tokai Carbon transforme également la dénomination de l’entreprise savoyarde en Tokai Carbone Savoie. Si le montant de la transaction n’a pas filtré, Le Dauphiné Libéré évoque 160 millions d’euros.

Virage stratégique sur les batteries

L’arrivée au capital de l’industriel japonais marque une nouvelle étape dans la transformation de Carbone Savoie, qui détient deux sites industriels à Notre-Dame-de-Briançon (Savoie) et Vénissieux (Rhône). En 2019, Carbone Savoie, dernier fabricant français de graphite synthétique, s’est tourné vers le marché des batteries pour les véhicules électriques, espérant faire de ce marché un relais de croissance. Elle a d’ailleurs rejoint, in extremis, le projet européen d'« Airbus de la batterie », doté de 6 milliards d'euros de budget. Sous une impulsion franco-allemande, la Commission Européenne coordonne cet immense programme de subvention qui vise à garantir l’indépendance technologique de l’Europe vis-à-vis de l’Asie, et notamment de la Chine, sur la technologie des batteries lithium-ion pour véhicules électriques. La France s’est d’ores et déjà engagée à débloquer 900 millions d’euros pour soutenir ses leaders.

Pour rester dans la course, Carbone Savoie a notamment investi 20 millions d'euros en 2019 et a inauguré, le 20 février, un nouveau four industriel représentant 11 millions d'euros d’investissement.

Carbone Savoie
L'usine Carbone Savoie avait été reprise par le fonds d'investissement Alandia en 2016. — Photo : Lucas- Carbone Savoie

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail