Saint-Étienne

Commerce

Cadeau Maestro double ses commandes grâce à M6

Par Stéphanie Gallo, le 19 décembre 2016

L’e-commerçant ligérien Cadeau Maestro, spécialiste du cadeau gadget, a fait l’objet de quelques minutes de reportage début décembre, dans l’émission Capital sur M6. Le lendemain, ses ventes se sont envolées...

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Sylvain Bruyère, cofondateur avec sa compagne Charline, de Cadeau Maestro et président du réseau des e-commerçants ligériens, Welcom, a le sourire.... Son entreprise a fait l'objet de quelques minutes de reportage dans l'émission Capital sur M6, le dimanche 4 décembre. Une émission sur le thème "Achat à distance, livraison à domicile, ils révolutionnent votre manière d'acheter".

Un reportage où les coulisses de l'entreprise stéphanoise ont été filmées : ses bureaux tendance, son management moderne, sa vie de petite entreprise en plein développement et surtout ses cadeaux les plus originaux. Le résultat ne s'est pas fait attendre... « Nous avons eu un afflux important de commandes sur les jours qui ont suivi, avec notamment un très gros lundi où nous avons doublé le nombre de commandes, ce qui n'est pas anodin dans cette période de fêtes de fin d'année ». Sur cette première semaine de décembre, Cadeau Maestro a ainsi expédié plus de 14 000 commandes. Des résultats très bons donc malgré quelques sueurs froides. « Le tournage s'est très bien passé. Nous avions un stress avant la diffusion car il y a toujours une part d'incertitudes mais le résultat est excellent. L'image générale qui en ressort, celle d'une entreprise humaine avec ses petits tracas quotidiens qui se bat pour se faire une place et expédier les commandes rapidement, nous correspond », souligne Sylvian Bruyère.

Cadeau Maestro avait essayé d'anticiper l'afflux de visiteurs sur son site et avait mis en place sept serveurs supplémentaires pour l'émission. « Malheureusement le site n'a pas tenu et est resté indisponible deux heures... », regrette le jeune dirigeant, avant de relativiser : « Nous avons recontacté les personnes dès le lendemain pour les inviter à nous redécouvrir ».

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail