Rhône

Santé

Boehringer Ingelheim annonce 327 suppressions de postes en France

Par Audrey Henrion, le 10 décembre 2018

Deux ans après son implantation à Lyon avec le rachat de Mérial, le groupe pharmaceutique allemand réorganise ses activités en France.

Boehringer Ingelheim
Boehringer Ingelheim — Photo : B.I

Boehringer Ingelheim, l’une des 20 premières entreprises du médicament au monde (50 000 collaborateurs dont 2300 à Lyon, CA 2017 : 18 Mds€), annonce dans un communiqué un "projet d'adaptation de son organisation" en France (2 800 salariés dont 2 300 issus de Mérial).

Pour l’activité santé animale, l’objectif consiste à finaliser le transfert des fonctions globales vers le siège mondial en Allemagne. Pour la santé humaine, outre le recentrage sur les médicaments de spécialités, les fonctions supports du groupe seront notamment regroupées sur un seul site à Lyon.

Suppression de postes et investissement

Cette réorganisation pourrait conduire à la suppression de 327 postes dans l'Hexagone (197 en santé humaine et 130 en santé animale), ainsi qu'à la modification de 180 contrats de travail (principalement des transferts de postes). En parallèle, 32 postes pourraient être créés.

En métropole lyonnaise, depuis deux ans et le rachat de Mérial, le groupe a réalisé plusieurs centaines de millions d’euros d’investissement pour créer son nouveau centre mondial de Recherche et Développement et la construction d’un nouveau site de production de vaccins vétérinaires sur son site de Saint-Priest (Rhône). Soit 250 emplois créés.

Boehringer Ingelheim
Boehringer Ingelheim — Photo : B.I

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.