Lyon

E-commerce

Vidéo [BFM/Le JDE] Brieuc Fruchon (Place du marché) : "30 millions d'euros investis pour renouveler nos camions"

Par Audrey Henrion, le 12 mai 2021

Brieuc Fruchon, président de Place du marché, répond aux questions d’Élodie Poyade (BFM Lyon) et d’Audrey Henrion (Le Journal des Entreprises Auvergne-Rhône-Alpes) dans l’émission "Lyon Business" du 11 mai 2021.

Brieux Fruchon, président de Place du marché.
Brieux Fruchon, président de Place du marché. — Photo : Capture d'écran BFM Lyon

L’entreprise lyonnaise Toupargel, reprise par les frères Bahadourian en décembre 2019, semble avoir trouvé un second souffle. Depuis le 3 mars 2021, l’entreprise basée à Civrieux-d’Azergues (Rhône), comptant 1 800 salariés pour un chiffre d’affaires 2020 de 190 millions d'euros, a changé de nom pour devenir Place du marché.

Historiquement société de livraison de produits surgelés, elle vend et distribue désormais, via ses 650 camions, quelque 6 000 références de produits frais et épicerie. Pour Brieuc Fruchon, arrivé à la tête de l’entreprise au printemps 2020, changer de nom est d’abord "l’opportunité de s’adresser à la totalité du panier des ménages. Quand on fait ses courses on n’achète pas que du surgelé. Nous ne sommes pas liés au distributeur Grand Frais (dont les frères Bahadourian sont également actionnaires, NDLR) mais avons en effet des partenaires qui sont communs : Agidra pour les épiceries, Les Halles Mandar pour les fruits et légumes, le boucher Despi, mais nous avons nos singularités, comme la marque lyonnaise Cellerier pour le fromage et les produits laitiers", revendique-t-il.

Alors que le groupe s’est fixé comme objectif de doubler le chiffre d’affaires sous 3 à 4 ans, Brieuc Fruchon indique que "rien que par l’offre, avec des produits frais et des laitages, nous incitons le consommateur à revenir vers nous plus souvent".

Chez Place du marché, les commandes se passent encore majoritairement par téléphone. "La télévente demeure un canal très important pour notre clientèle, qui apprécie le rendez-vous téléphonique et qui choisit son jour et son heure d’appel". Pour rajeunir la clientèle, le groupe propose une nouvelle application "qui répond aux besoins de clients plus jeunes", sans que cette cible soit une priorité pour Place du marché.

Des attachés au service client

Et ce segment de la livraison à domicile n’est pas près d’être tari, à en croire le dirigeant. L’homme fait le pari de la qualité et renouvelle son parc de 650 camions pour répondre au respect de la chaîne du froid. "Nous avons un plan d’investissement de 45 millions d’euros sur les deux prochaines années, dont 30 millions sur les camions, nous ne sous-traitons pas cet aspect très important de notre métier. Les livreurs que l’on appelle chez nous les "attachés au service client" sont très importants, ils incarnent l’ultime lien avec nos clients, capables de contrôler les colis pour vérifier la conformité de la commande. Et le paiement ne s’effectue d’ailleurs qu’une fois la commande livrée".

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail