Drôme

Transport

Bert prend le virage de la logistique

Par Pierre Lelièvre, le 11 avril 2019

Spécialiste du transport et de la logistique, le groupe drômois Bert poursuit sa route sur une croissance endiablée. Avec deux ans d’avance sur son plan de développement et une acquisition stratégique bouclée fin 2018, l’entreprise investit 20 millions d’euros dans un nouvel entrepôt de 30 000 m².

Siège du groupe de transport et logistique Bert à Albon (Drôme)
Le groupe de transport et logistique Bert a investi 20 millions d'euros pour se doter d'un nouvel entrepôt de 30 000 m² et d'un nouveau siège de 1600 m² à Albon dans la Drôme. — Photo : Pierre Lelièvre

Bert a commencé l'année sur les chapeaux de roue. « Nous avons deux ans d'avance sur notre plan stratégique 2021 », avance Patrice Péricard, président du groupe de transport et de logistique (CA 2018 : 205 M€, 1 600 salariés) basé à Albon, dans la Drôme. L'acquisition, en novembre 2018, du groupe de transport Bourrat (CA 2017 : 37 M€, 350 salariés), basé dans l'Allier et présent sur quatre sites, dont deux en Auvergne, a permis à Bert de franchir le cap des 200 millions d’euros de chiffre d’affaires consolidé et d’atteindre 350 000 m² de surface de stockage.

Très présente en Auvergne-Rhône-Alpes avec 30 filiales, l'entreprise Bert, reprise en 1992 par Patrice Péricard, a tissé un large maillage du territoire. « Nous comptons 65 implantations en France, en plus de nos filiales. Et recrutons l’équivalent d’une personne tous les deux jours », précise le dirigeant qui réalise, en moyenne, une acquisition par an. Deux nouvelles opérations de croissance externe sont prévues en 2019, dont une d’ici le mois de juin.

30 000 m² d’entrepôt

Patrice Péricard, PDG du groupe Bert.
Patrice Péricard, PDG du groupe Bert. - Photo : Bert

L’activité du groupe s’illustre surtout par une croissance organique (+10 %) propulsée par un développement commercial tous azimuts. Outre l’activité de location de poids lourds avec chauffeur (15 % du CA), l’entreprise – dont le transport représente 60 % de son CA – s’est aussi tournée vers la logistique (20 % du CA). Après la construction, l'industrie lourde, l'agroalimentaire et les produits d’hygiène, l’activité logistique de Bert se décline depuis peu vers les filières du textile et de la mode.

« La logistique connaît une croissance à deux chiffres depuis 4-5 ans. Pour faire face à la demande de nos clients, nous stockons dans divers entrepôts de la région », précise Patrice Péricard. C'est pour anticiper un gros contrat, nécessitant plus de 15 000 m² de stockage, que Bert a fait construire un entrepôt sur le parc d’activités Axe 7, à Albon. Il décide même de doubler la surface pour assurer de futurs contrats.

Avec 20 M€ investis, le groupe se dote donc d’un entrepôt de 30 000 m² en bordure d’autoroute. « La moitié du bâtiment est contractualisée et l’autre moitié nous permet de nous désengager des entrepôts où nous stockons actuellement », justifie le PDG. Les objectifs de cet investissement conséquent : centralisation des stocks, économies d’échelles et modernisation de la chaîne logistique.

« Au total, 80 % de l’activité est contractualisée pour cinq ans », confie le dirigeant, qui évoque la nécessité de structurer cette croissance. Sur 1 600 m² contigus au nouvel entrepôt, le groupe vient d’installer les 120 salariés du siège, doté d’une nouvelle identité commerciale, "Bert & You".

La moitié de l'entrepôt de 30 000 m² est contractualisé auprès d'un client du groupe Bert pour une durée de cinq ans.
La moitié de l'entrepôt de 30 000 m² est contractualisé auprès d'un client du groupe Bert pour une durée de cinq ans. - Photo : DR

Le pari du Royaume-Uni

En marge de son développement dans l'Hexagone, Patrice Péricard mise sur le Royaume-Uni. « Nous enregistrons une forte activité dans le nord de la France. L'acquisition d'une succursale en Angleterre nous permet de facturer en livre sterling. Si, demain, l’Angleterre n’est plus attractive (en cas de Brexit, NDLR), on arrêtera. Mais pour moi c'est au contraire une opportunité de développement sur un marché qui croît très vite », veut-il espérer.

Siège du groupe de transport et logistique Bert à Albon (Drôme)
Le groupe de transport et logistique Bert a investi 20 millions d'euros pour se doter d'un nouvel entrepôt de 30 000 m² et d'un nouveau siège de 1600 m² à Albon dans la Drôme. — Photo : Pierre Lelièvre

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.