Saint-Étienne

BTP

Batim'Alu met le cap sur les deux Savoies et la vallée du Rhône

Par Gilles Cayuela, le 08 décembre 2016

Après avoir ouvert il y a deux ans une agence à Annecy, le spécialiste stéphanois de la menuiserie aluminium projette d'ouvrir une seconde entité à Lyon. Batim'Alu prévoit aussi d'investir lourdement dans son outil de production avec à la clef de nouveaux locaux sur la région stéphanoise.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Nous avons eu une année 2015 très difficile marquée par un chiffre d'affaire en recul de 30%. Un recul en grande partie imputable à la baisse de la commande publique sur le département de la Loire. Depuis, la commande publique est quelque peu repartie, mais nous avons dû réagir », lance Patrick Bouchet, P-dg de Batim'Alu.

Une seconde "société-agence" à Lyon

En guise de réaction, la PME ligérienne spécialisée dans la fabrication et la pose de menuiserie aluminium, filiale de la holding BRP Investissement (qui contrôle également Profil'Espace et Techn'Open), a décidé de se développer hors des frontières du département.

"Il y a deux ans, nous avions ouvert une agence à Annecy avec la perspective de nous développer sur les deux Savoies. Cette année, nous avons accéléré ce développement en créant une société à part entière, Batim'Alu Pays de Savoie et nous prévoyons de faire de même sur Lyon courant 2017-2018 en ouvrant une seconde société-agence, Batim'Alu vallée du Rhône", explique Patrick Bouchet, président de la holding BRP Investissement.

Entre 2 et 2,6 millions d'euros pour un nouvel atelier de production

Parallèlement à ce maillage territorial sur la région Rhône-Alpes, Batim'Alu projette d'investir de nouveaux locaux à Saint-Etienne. « Nous sommes actuellement à la recherche d'un terrain pour faire construire. Notre atelier de fabrication actuel est suffisant pour l'instant, mais avec le développement de nos deux agences de pose sur Annecy et Lyon, on sera vite en sous-capacité. Nous devons donc dès aujourd'hui anticiper notre croissance future sachant que l'ensemble de la fabrication restera à Saint-Etienne », précise Patrick Bouchet.

Ce projet de nouvel atelier de fabrication ne devrait pas voir le jour avant 24 mois. Son coût, estimé par Patrick Bouchet « entre 2 et 2,6 millions d'euros », devrait permettre à Batim'Alu de se doter des moyens nécessaires à ses ambitions de croissance dans les années à venir. Des ambitions importantes puisque « nous avons pour objectif de doubler notre chiffre d'affaires sous deux ans et passer ainsi de 4,8 à 10 millions d'euros », conclut le dirigeant.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.