Lyon

Énergie

Avec Elmy, BCM Energy (ex-Planète Oui) veut reprendre une place sur le marché de l'électricité verte

Par Marie Paturel, le 05 juillet 2022

Malgré son échec avec le fournisseur d'électricité Planète Oui, liquidé et cédé au printemps à Mint, le courtier en énergie renouvelable lyonnais BCM Energy relance une activité de fourniture d'électricité en créant la marque Elmy. 

Après l'échec de Planète Oui, l'équipe du lyonnais BCM Energy lance aujourd'hui la nouvelle marque de fourniture d'électricité Elmy.
Après l'échec de Planète Oui, l'équipe du lyonnais BCM Energy lance aujourd'hui la nouvelle marque de fourniture d'électricité Elmy. — Photo : Charly-Luciano Correia

Sa déconvenue avec le fournisseur d'électricité Planète Oui, racheté en 2017 à la barre du tribunal de commerce, placé en redressement judiciaire début 2022 puis finalement revendu à l'acteur montpelliérain Mint1, ne semble pas l'avoir refroidi. La société de courtage en énergie renouvelable lyonnaise BCM Energy se relance dans la fourniture d'électricité verte en lançant une nouvelle marque nommée Elmy.

Mieux gérer les risques

"La hausse des prix de l'énergie a provoqué des déficits importants car nous nous étions engagés sur un tarif fixe (indexé sur le tarif réglementé de vente, NDLR) auprès de nos clients", précise Albert Codinach, PDG de BCM Energy, dont l'ambition est de gérer toute la chaîne de l'électricité sans intermédiaire, de la production à la fourniture au client. Nous avons dû céder Planète Oui afin de pérenniser l'activité amont, à savoir le développement d'actifs de production d'énergie renouvelable."

Fort de cette expérience malheureuse et après une procédure de sauvegarde accélérée ouverte entre janvier et avril 2022 (qui implique le remboursement des créances par BCM Energy), l'énergéticien lyonnais a appris à "gérer les risques avec plus de prudence", assure Albert Codinach, mais aussi à mieux gérer l'hyper croissance que Planète Oui avait connue. "Nous nous sommes remis en question. La centaine de salariés s'est mobilisée pour faire avancer un nouveau projet, fondé sur de nouvelles bases", plaide le dirigeant. Des contrats sont notamment signés en direct avec une vingtaine de producteurs d'énergie renouvelable (65,5 % d'éolien, 34,5 % de solaire) afin de stabiliser et maîtriser les coûts d'approvisionnement, notamment grâce à des contrats signés à prix fixe, mais aussi afin de couvrir les besoins de fourniture de leurs futurs clients pour les trois ans à venir.

Promouvoir un monde décarboné

Avec Elmy, BCM Energy a pour ambition de s'imposer comme l'acteur intégré leader sur le marché de l'énergie verte. "Cette marque doit susciter la confiance, incarner un savoir-faire, transmettre notre message d'un monde décarboné et véhiculer nos valeurs sociales", développe Albert Codinach, qui prévoit de mettre en place la semaine de quatre jours pour tout son effectif. "Les salariés sont très preneurs. Nous voulons travailler avec des objectifs et non en comptabilisant un nombre d'heures de présence. Pour cela, nous devons avoir une organisation très claire, ainsi qu'un management transparent et horizontal", plaide le dirigeant. Selon lui, le chiffre d'affaires de la PME devrait approcher les 200 millions d'euros en 2022 sur l'ensemble de ses activités. BCM Energy souhaite poursuivre sa croissance et atteindre la rentabilité en 2024, en comptant notamment sur l'essor de son nouveau fleuron.

1 Mint, qui a repris les 120 000 clients de Planète Oui, est aujourd'hui l'un des quatre fournisseurs d'électricité français assigné au tribunal par l'association de consommateurs CLCV pour pratiques abusives.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition