Savoie

Environnement

Art Ski Tech donne une deuxième vie aux skis

Par Hélène Boifleuris, le 19 mars 2020

Chaque année en France, 450 000 skis et snowboards quittent définitivement la piste selon une estimation de l'association Art Ski Tech, basée en Savoie. Face à ce constat, elle est passée à l'action et donne une nouvelle vie aux skis usagés.

A ce jour, Art Ski Tech a conçu et développé des dômes géodésiques pour le secteur agricole, de l’habitat d’urgence, des aménagements sportifs, des refuges temporaires en montagne…
A ce jour, Art Ski Tech a conçu et développé des dômes géodésiques pour le secteur agricole, l’habitat d’urgence, des aménagements sportifs, des refuges temporaires en montagne… — Photo : Art Ski Tech

« Nous proposons de reconsidérer les skis en fin de vie, non plus comme des déchets mais comme une ressource qui peut avoir de multiples applications de par ses propriétés mécaniques et esthétiques. » Thomas Schamasch, un ingénieur civil des Mines très impliqué dans des dynamiques d’économie solidaire et circulaire, fait partie du noyau des cofondateurs d’Art Ski Tech, à Chambéry.

Les objectifs de cette association, dont les prémices datent de 2016, sont multiples. « Nous voulons détourner un maximum de skis et snowboards du déchet et de l’incinération ; créer une nouvelle ressource par la mise à disposition de skis testés, calibrés, triés. Nous souhaitons aussi développer des gammes de mobilier et mettre à disposition du plus grand nombre, en open source via une plateforme, leur plan, processus de fabrication… », poursuit ce natif de Méribel. « Notre force est d’avoir développé une connaissance du travail de cette matière. »

Le ski, futur matériau de construction ?

À ce jour, Art Ski Tech a conçu et développé des dômes géodésiques pour le secteur agricole, de l’habitat d’urgence, des aménagements sportifs, des refuges temporaires en montagne… Dans son atelier principal de prototypage et de production situé dans une ferme en Chartreuse, l’association a imaginé du mobilier, des supports de communication, conçu des caisses palettisables… mais c’est surtout la partie architecturale qui concentre le plus d’enjeux en termes d’écoulement de stock. « Si on se limite à être fabricant, on va juste utiliser quelques milliers de skis ! » D’où un autre but, et non des moindres : obtenir la reconnaissance légale du ski comme matériau de construction. « Nous avons d’ores et déjà des liens avec, entre autres, le Centre scientifique et technique du bâtiment de Grenoble. » En attendant, l’association a travaillé le traitement de surface des skis pour permettre leur mise en peinture et leur personnalisation pour des habillages divers (murs…). Elle s’est ainsi invitée dans un nouvel hôtel à Bourg-Saint-Maurice en 2019. « On veut catalyser la filière, être une porte d’entrée, donner envie d’utiliser le ski pour allonger sa durée de vie », ajoute Thomas Schamasch. Art Ski Tech, en passe de devenir une société coopérative d’intérêt collectif (Scic), a reçu entre autres le soutien du fonds de confiance de France Active à hauteur de 20 000 € en 2019 et table sur l’embauche de cinq personnes d’ici à trois ans.

Transcender le déchet

La créativité comme moyen de transcender le déchet était aussi le leitmotiv de Nathan Grout lorsqu’il a fondé Wood Stock Création en octobre 2013 près d’Annecy. L’entreprise (six salariés, 500 000 € de CA au 30 juin 2019) souhaitait valoriser le déchet bois en lui offrant une seconde vie. Si elle a, depuis, évolué vers des aménagements globaux, elle a tout de même conservé une petite gamme de produits réalisés à partir de skis et baptisée “Freeski” ! Notons enfin que Tri Vallées (130 salariés, 5,90 M€ de CA 2019), spécialisée depuis 1998 dans la gestion des déchets, a initié en 2006 une filière pour le recyclage des skis (collecte, séparation après broyage en partie recyclable, métaux et incinérables, combustible pour cimenterie). Chaque année, plus de 350 tonnes de matériel sont ainsi traitées.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail