Rhône

Environnement

Amoeba encaisse un avis défavorable de mise sur le marché

Par Audrey Henrion, le 27 avril 2018

L'entreprise basée à Chassieu, près de Lyon, a vu l'autorisation de mise sur le marché de l'un de ses produits être refusée par l'Union européenne. Amoeba était pourtant prêt à vendre ce nouveau biocide à l'international.

Pour Fabrice Plasson, Pdg et fondateur d'Amoeba, "cette décision est incompréhensible". — Photo : Amoeba

Coup dur pour Amoeba. Cette PME de 46 salariés, dirigée par Fabrice Plasson et basée à Chassieu (69), produit un biocide biologique capable d’éliminer le risque bactérien dans l’eau. Sept ans après sa création, Amoeba attendait pour avril l’autorisation de mise sur le marché d'un biocide capable de traiter l'eau des tours industrielles. Las, son dossier n’a pas été approuvé par l'Agence européenne des produits chimiques.

D'un point de vue opérationnel, tous les feux étaient au vert : Amoeba comptait -enfin- honorer ses seize accords commerciaux sur trois continents, en se déployant grâce à un prêt de 20 millions d’euros contracté en octobre dernier auprès de la Banque Européenne d’Investissement.

« Cet avis est pour nous incompréhensible », indique par communiqué le dirigeant, attendant désormais le verdict de la Commission européenne. Le 26 avril à la Bourse de Paris, le titre chutait de 19% avant d'être suspendu. De retour d’un voyage d’affaires en Finlande, le PDG doit réunir ses équipes dans les prochains jours pour déployer un plan d'actions.

Pour Fabrice Plasson, Pdg et fondateur d'Amoeba, "cette décision est incompréhensible". — Photo : Amoeba

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.