Loire

Industrie

Agostinelli change de dimension avec la reprise de Sepem

Par Gilles Cayuela, le 23 novembre 2020

En reprenant l'entreprise ardéchoise Sepem , les établissements Agostinelli donnent naissance à un groupe désormais en capacité de couvrir toutes les techniques et métiers de la peinture industrielle.

Au Chambon-Feugerolles, les établissements Agostinelli emploient 16 salariés et ont réalisé 2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019.
Au Chambon-Feugerolles, les établissements Agostinelli emploient 16 salariés et ont réalisé 2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019. — Photo : Agostinelli

Spécialisée depuis plus de 35 ans dans l’application de peintures industrielles, l’entreprise Agostinelli (16 salariés ; 2 M€ de CA en 2019) vient de tourner une nouvelle page de son histoire. Basée au Chambon-Feugerolles dans la Loire, elle a récemment repris l’entreprise ardéchoise Sepem (2,6 M€ de CA) et 26 de ses 34 salariés.

Spécialisée dans l’application de peintures pour les domaines du ferroviaire, de l’automobile, du bâtiment ou encore de l’énergie, Sepem avait engagé des investissements pour se lancer dans l’application de peinture liquide. Sans succès ! En difficulté, la PME de Boulieu-lès-Annonay a été placée en liquidation judiciaire le 10 juin dernier.

Une expertise métier globale

"Je connaissais Sepem et ses dirigeants et les savais en difficulté. Nous avons beaucoup travaillé ensemble sur le dossier de reprise et lorsque la liquidation a été prononcée, nous avons repris la société et misé sur la complémentarité avec nos activités déjà existantes", relate Mikaël Agostinelli, à la tête de l’entreprise familiale depuis 2017.

Une complémentarité qui va permettre à Agostinelli, spécialisé depuis 2010 dans les pièces techniques pour le militaire, l’aéronautique, le spatial et le naval, d’élargir son expertise métier et de proposer ainsi une offre globale.

"Nous sommes aujourd’hui en capacité de proposer à nos clients tous les métiers de la peinture : la peinture poudre, les revêtements thermoplastiques, la peinture liquide, le traitement de surfaces et le sablage pour les compétences Sepem mais aussi l’application de la peinture pour tous les procédés spéciaux pour les filières de l’aéronautique et de l’armement pour Agostinelli", précise Mikaël Agostinelli.

Naissance d’un groupe

L’ensemble de ces compétences métier seront intégrées au sein du holding Groupe Agostinelli Peintures Industrielles, en cours de création. "La complémentarité sera une des premières forces du groupe. Nous allons d’ailleurs présenter cette complémentarité à nos clients et leur proposer un éventail plus large de techniques d’application avec des structures adaptées. Une stratégie qui répond à un vrai besoin", précise le dirigeant.

La période de baisse d’activité liée à la crise sanitaire va, elle, être mise à profit pour remettre à plat tout le système de performance industrielle de Sepem "avec des indicateurs de pilotage en temps réel et l’intégration des outils de management moderne basés sur le lean management", indique Mikaël Agostinelli. Dans cette optique, le dirigeant a prévu d’investir 100 000 euros dans la maintenance et la modélisation des matériels.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail