Isère

Technologies

Adeunis monte en puissance grâce à ses partenaires

Par Pierre Tiessen, le 07 juin 2019

La PME iséroise Adeunis, spécialisée dans les capteurs connectés, consolide son offre en s'associant avec d'autres acteurs afin de pouvoir offrir des systèmes "clés en main". 

Pour 2022, Adeunis veut tripler son chiffre d'affaires et atteindre 30 millions d'euros de revenus.
Pour 2022, Adeunis veut tripler son chiffre d'affaires et atteindre 30 millions d'euros de revenus. — Photo : Adeunis

L’union fait décidément la force. Moins de dix-huit mois après son entrée sur le marché Euronext Growth, qui s'est traduite par une augmentation de capital de 7,5 millions d’euros, Adeunis a bien compris l’adage en faisant le choix de l’alliance technologique. Spécialisée dans les capteurs connectés et sans fil, cette PME (CA 2018 : 10,6 millions d’euros / 65 salariés) basée près de Grenoble s’est en effet récemment associée à différents partenaires – opérateurs et éditeurs de logiciels en priorité – pour gagner en voilure et développer des solutions « bout en bout », selon Franck Fischer, son directeur général.

En tandem avec Arc Informatique

La jeune pousse s’est ainsi adossée en 2018 au groupe d’origine parisienne Arc Informatique, développeur de logiciels de supervision. Ensemble, ils ont déployé une offre pour le CHU de Grenoble pour la maintenance technique du bâtiment. « Sur ce site, nous avons installé un système connecté qui restitue des données de consommation d’eau, de température, d’état du chauffage directement sur la plateforme développée par Arc Informatique », détaille le dirigeant.

L’opération a été réitérée dans le cadre de l’instrumentation de la maison Minatec à Grenoble. Là, sur ce centre des congrès local qui accueille 40 000 personnes chaque année, les équipes d’Adeunis ont équipé 2 500 m² de bâtiments en moins de 48 heures. « Il est désormais possible de mesurer et de contrôler à distance le taux d’humidité du lieu, le taux d’occupation de ses salles, etc. ».

Un chiffre d’affaires triplé d’ici à 2022

Cette stratégie d’intégration permet aux équipes de Franck Fischer d’adresser de nouveaux marchés dans l’industrie et la santé auprès d’acteurs qui recherchent des solutions clés en main. Et de viser pour 2022 un chiffre d’affaires triplé à 30 millions d’euros. La marche est haute. « Pour atteindre cet objectif, le marché doit être suffisamment mature. C’est l’enjeu principal. Il ne suffit pas d’innover, il faut innover utilement. La plupart des clients insistent pour qu’on leur fournisse des technologies qui répondent à leurs besoins véritables. Ce qui peut paraître évident mais ne l’est pas toujours dans la pratique. »

Là encore, Adeunis privilégie l’approche partenariale en s’associant avec des grands comptes comme Bouygues Télécom et Orange. « Les partenariats sont signés », précise son directeur général. Pour changer d’échelle, la PME espère ainsi fournir des offres de prestation à forte valeur ajoutée. Adeunis accélère sur la R & D afin d'accompagner cette stratégie et lance un nouveau capteur capable de surveiller le fonctionnement d’un caisson de ventilation ou celui d’un réseau d’air d’un immeuble. « Nos produits offrent une vision en temps réel de l’état d’un bâtiment », argumente Franck Fischer. Ce qui permet de réduire les coûts d’exploitation. Sera-ce suffisant pour booster le volume d’affaires d’Adeunis ? Une chose est sûre, selon son dirigeant : « le marché donne des signes extrêmement positifs ».

Pour 2022, Adeunis veut tripler son chiffre d'affaires et atteindre 30 millions d'euros de revenus.
Pour 2022, Adeunis veut tripler son chiffre d'affaires et atteindre 30 millions d'euros de revenus. — Photo : Adeunis

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.