Loire-Atlantique
Corinne Besnard (Medef 44) : "Nous avons cinq grands défis à relever au cours de ma mandature"
Interview Loire-Atlantique # Services # Réseaux d'accompagnement

Corinne Besnard présidente du Medef 44 "Nous avons cinq grands défis à relever au cours de ma mandature"

S'abonner

Formation, compétitivité, transitions, export et innovation, voici les principaux chevaux de bataille de Corinne Besnard qui a été élue en mai dernier à la présidence du Medef de Loire-Atlantique. La nouvelle présidente souhaite clore la séquence chahutée vécue par l’organisation patronale pour s’attaquer aux questions de fond.

Corinne Besnard, présidente du Medef de Loire-Atlantique — Photo : Corinne Besnard

Le Medef de Loire-Atlantique vient d’accueillir un nouveau délégué général en la personne de Matthieu Hybert. C’est un nouveau départ pour votre organisation ?

L’arrivée de Matthieu Hybert va contribuer à renforcer l’accompagnement et les services aux entreprises adhérentes pour les préparer aux grands enjeux de demain, à mettre en place de nouveaux espaces de rencontres et d’échanges, à faciliter les synergies avec le Medef régional et national, les branches professionnelles, à mobiliser nos administrateurs et mandataires, pour porter haut la voix des entreprises et défendre leurs intérêts. Nous voulons un Medef 44 fort, responsable, uni, visible dans ses actions, comme dans ses prises de parole. Cela passe également par un travail sur les dossiers de fond, comme nos statuts. Dans cette perspective, une commission a été constituée pour les adapter et assurer une meilleure représentativité au sein de la gouvernance.

Un an après votre élection, quelles sont les priorités de votre mandature ?

La première est de développer les compétences via le soutien à la formation, avec deux points d’attention : encourager la mixité et la diversité et valoriser les métiers de production, en lien avec l’objectif national de réindustrialisation. La deuxième est de soutenir les entreprises, quels que soient leur taille et leur domaine d’activité et leur compétitivité dans le cadre d’une économie responsable. Nous devons également accompagner les entreprises dans les différentes transitions. Le rythme de plus en plus rapide de ces évolutions implique une adaptabilité et une résilience continues. Je souhaite soutenir les entreprises à l’export en renforçant la collaboration du Medef 44 avec les autres acteurs du territoire : la région, la CCI, IOC… Enfin, je souhaite renforcer la capacité des entreprises à innover, créer et produire sur notre territoire, de façon concurrentielle, durable et décarbonée.

Concrètement, comment relevez-vous ces défis ?

Nous répondons à ces cinq grands défis par des actions de militantisme en faveur de la liberté d’entreprendre, à travers nos mandats et en ayant réorganisé les travaux de nos commissions pour y intégrer de nouveaux membres, de nouvelles présidences et y initier des actions et événements… Sans les citer toutes, nous allons, par exemple, redynamiser la commission Comex 40. Réservée aux dirigeants de moins de 45 ans, elle a pour but d’analyser les mutations sociales, économiques et environnementales, afin de proposer des solutions en faveur d’une croissance responsable. Nous avons également une commission Sport et Entreprises qui vise à renforcer les liens entre ces deux environnements, dans le contexte où Nantes est ville d’accueil pour les Jeux olympiques de 2024, un temps fort du territoire. Nous souhaitons également rendre le Medef plus visible à travers des temps collectifs, comme l’Université Jules Verne qui aura lieu le mardi 4 juillet prochain. Les Trophées de l’insertion constitueront un autre événement marquant sur notre territoire, en novembre 2023. Mais, au-delà de ces rendez-vous majeurs, nous multiplions les moments de rencontre entre nos adhérents pour renforcer notre réseau et sa capacité à relever ensemble les défis.

Loire-Atlantique # Services # Réseaux d'accompagnement # Nominations