• Europe

    Emmanuel Macron défend le Parlement européen à Strasbourg

    12 avril 2019

    Alors que le siège strasbourgeois du Parlement européen est reconnu par les traités de l’Union européenne, celui-ci est régulièrement remis en cause par les pro-bruxellois. Dernière attaque en date, Annegret Kramp-Karrenbauer, présidente de la CDU, le parti d’Angela Merkel, évoquait en mars dernier « le regroupement du Parlement européen en son siège à Bruxelles ». Dans ce contexte, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, demandait à Emmanuel Macron de « confirmer la place de Strasbourg en Europe ». C’est chose faite puisque la Région a communiqué le vendredi 12 avril la réponse du président de la République à Jean Rottner : « Soyez certain que je continuerai de défendre cette ville, dont le statut de capitale européenne, inscrit dans les traités, est intangible et non négociable ».

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos