En bref

  • Haut-Rhin

    Santé

    Delpharm recrute à Huningue

    16 avril 2018

    Delpharm (3200 personnes ; 500M€ de CA) recrute 16 personnes à Huningue. Le site a été acquis en 2011 par le groupe pharmaceutique français à Novartis Pharma. Il comptait alors 218 salariés. Ils sont actuellement 275. L’usine d’Huningue, accompagnée dans son développement par l’Agence de développement économique d’Alsace (Adira) produit des formules de médicaments sous forme de liquides, des suppositoires et des crèmes, commercialisés dans plus de 120 pays. Les postes à pourvoir sont des postes d’opérateurs de production et d’encadrement.

  • Bas-Rhin

    Industrie

    Azuria diversifie son offre de thermolaquage

    19 avril 2018

    Azuria, société spécialisée dans le thermolaquage, lance sa deuxième ligne de thermolaquage et de grenaillage. Avec cet investissement de 3 M€, Azuria diversifie son offre à destination des industriels avec la capacité de traiter des pièces de 10m de long, contre 6,5m pour la première ligne. Azuria appartient au groupe Velum (CA : 24 M€ ; 180 personnes), qui conçoit, fabrique et personnalise des luminaires pour le marché de l'éclairage professionnel. Velum a investi 2 M€ en 2016 dans la création d'Azuria sur son site de production à Bischoffsheim

    Sur le même sujet

  • Informatique

    Trois quarts des ETI disent avoir subi une cyberattaque en 2017

    18 avril 2018

    76 % des dirigeants d'ETI déclarent avoir subi au moins un incident "cyber" en 2017, selon une enquête Bessé & PwC. Une grande majorité des sondés estime que la menace cyber est une menace essentiellement externe (cybercriminalité) et sous-estime celle émanant de leurs concurrents ou de l'interne. Autres enseignements : 19 % des dirigeants interrogés déclarent ne pas avoir mis en place de stratégie de protection de l'information et un sur quatre seulement déclare sensibiliser les collaborateurs de leur entreprise en matière de cybersécurité.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Strasbourg

    Attractivité

    185 millions pour Strasbourg l'européenne

    18 avril 2018

    Le contrat triennal "Strasbourg, capitale européenne" vient d'être signé pour la période 2018-2020. Ce contrat passé entre la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg, la Région Grand Est, le département du Bas-Rhin et l'Etat est doté d'une enveloppe globale de 185 millions d'euros (contre 148 M€ pour la période 2015-2017). A travers ce contrat, avec 46, 8 M€ de projets, la priorité est donnée "à la mobilité et à l'accessibilité de la ville de Strasbourg et des institution européennes qui y sont implantées."