• Strasbourg

    Santé

    BrightSens Diagnostics développe une technologie pour la détection rapide des maladies infectieuses et des cancers

    10 décembre 2021

    La medtech BrightSens Diagnostics (CA : n.c ; neuf salariés prévus en 2022), issue des recherches du laboratoire de bioimagerie et de pathologies de l’Université de Strasbourg, développe une technologie permettant le diagnostic moléculaire fondé sur la détection de biomarqueurs ADN/ARN de maladies comme les cancers ou le Covid-19. En utilisant les caractéristiques de nanoparticules comme la fluorescence, l’ultra-luminosité ou encore l’ultra-sensibilité, BrightSens Diagnostics entend proposer des tests détectant de très faibles concentrations d’ADN/ARN biomarqueurs des maladies sans utiliser de méthodes PCR plus chères et plus lentes. La start-up, incubée au Sémia depuis le printemps 2021, a été identifiée par la société de transfert de technologie, Satt Conectus qui l’a accompagnée à hauteur de 500 000 €. BrightSens Diagnostics a aussi bénéficié de deux millions d’euros du Conseil européen de la recherche. La start-up prévoit de commercialiser ses premiers kits de détection en 2022-2023 en milieux médicaux. Elle a déjà noué des partenariats avec l’Ircad et l’Icans de Strasbourg concernant les cancers colorectaux et du sein.

Les dernières infos