Bas-Rhin

Industrie

Wienerberger ajoute une brique à sa gamme premium

Par Lucie Dupin, le 06 juin 2019

Le fabricant de briques et de tuiles en terre cuite autrichien Wienerberger renforce sa gamme premium avec une nouvelle brique à haute performance thermique. 3,5 millions d'euros ont été investis pour produire ce produit haut de gamme sur son site de Betschdorf dans le Bas-Rhin.

Production de briques sur le site de Betschdorf (Bas-Rhin) de Wienerberger France
Sur son site de Betschdorf (Bas-Rhin), l'industriel Wienerberger France fabrique une nouvelle brique haut de gamme abritant un "coeur" isolant en laine de roche. — Photo : © Lucie Dupin

Wienerberger France, fabricant de briques et tuiles en terre cuite, innove dans une nouvelle gamme de briques premium à haute performance thermique. « Le marché tricolore de la brique pèse deux millions de tonnes, ce qui représente annuellement 15 millions de mètres carrés à 75 % en maisons individuelles, à 20 % dans le logement collectif et le reste notamment dans le tertiaire. Nous réalisons un tiers de ce marché », souligne Francis Lagier, président de Wienerberger France.

L’autrichien Wienerberger a installé son siège France à Achenheim, dans le Bas-Rhin. Dans l’Hexagone, le briquetier dispose de huit sites de production dont trois en Alsace à Betschdorf, Seltz et Achenheim. La filiale compte 800 salariés et a enregistré un chiffre d’affaires de 181,6 M€ en 2018 (-0,7 % par rapport à 2017), répartis à 82,1 M€ pour la brique, à 64 M€ pour la tuile, à 19,5 M€ pour le parement et 16 M€ pour l’export vers la Belgique et l’Allemagne.

Un positionnement haut de gamme

Sur le site de production de Betschdorf (Bas-Rhin), Wienerberger a finalisé un investissement de 3,5 M€ dans une deuxième ligne de production afin d’y produire une brique de qualité supérieure. Baptisée CLIMAmur, la brique de terre cuite est composée d’une isolation intégrée en laine de roche. L’isolant se situe ainsi directement dans le mur. Un produit breveté qui est une « solution unique sur le marché français » selon Gérald Merlin, responsable marketing et développement des briques de structure.

Il présente cette brique, qui bénéficie d’un positionnement haut de gamme, comme « un produit adapté aux exigences basse consommation garantissant un confort thermique, les températures intérieures étant lissées à 21-22 degrés toute l’année ». Si, pour une maison individuelle, cette gamme premium engendre un surcoût de construction de l’ordre de 5 000 à 10 000 euros, l’entreprise promeut la réalisation d’économies d’énergie en termes de chauffage et de climatisation.

Doubler la production en cinq ans

Ce produit de niche vise les particuliers mais également les établissements collectifs ou recevant du public comme les crèches et les Ehpad à travers les prescriptions de promoteurs qui pourraient être séduits par la durabilité du produit et les coûts d’entretien réduits sur le long terme. La production de CLIMAmur a démarré au cours du deuxième semestre 2018 et s’est établie à 10 000 tonnes. Le site de Betschdorf produit un total de 175 000 tonnes par an toutes références confondues.

Cette brique est déjà présente sur des chantiers de construction de maisons individuelles en Alsace, mais aussi celui d’une école à Mulhouse et d'un chai en Lorraine. Pour Francis Lagier, « l’objectif est de doubler la production de ce produit et qu'il représente 10 % du chiffre d’affaires d’ici à cinq ans ». En 2018, le groupe Wienerberger (16 300 personnes) a enregistré une croissance de 6 % avec un chiffre d’affaires de 3,3 Mds €.

Production de briques sur le site de Betschdorf (Bas-Rhin) de Wienerberger France
Sur son site de Betschdorf (Bas-Rhin), l'industriel Wienerberger France fabrique une nouvelle brique haut de gamme abritant un "coeur" isolant en laine de roche. — Photo : © Lucie Dupin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.