Strasbourg

Santé

Superbranche lève 1,6 million euros pour accélérer ses recherches contre le cancer du pancréas

Par Isabelle Maradan, le 24 janvier 2023

Superbranche, entreprise strasbourgeoise de la deeptech, qui développe un produit innovant dans le diagnostic et le traitement du cancer, boucle une deuxième levée de fonds. Celle-ci lui permet d’embaucher deux ingénieurs pour accélérer une recherche ciblée sur le cancer du pancréas.

Delphine Felder-Flesch, fondatrice et présidente de Superbranche, a lancé deux recrutements suite à la levée de fonds.
Delphine Felder-Flesch, fondatrice et présidente de Superbranche, a lancé deux recrutements suite à la levée de fonds. — Photo : Superbranche

Deuxième tour de table pour Superbranche qui vient de boucler une levée de fonds de 1,6 million euros. La plateforme de financement participatif Wiseed (à travers le Wiclub Santé 2, créé avec l’incubateur de la Région Grand Est, Semia) ainsi qu’un family office alsacien entrent au capital de la start-up strasbourgeoise. Et Alsace Business Angels (ABA), qui avait déjà investi lors de la première levée de fonds de 600 000 euros, réalisée par la société fin 2020, réaffirme sa confiance en cette entreprise. Bpifrance, qui propose une aide au développement deeptech, apporte la moitié de la somme sous forme de subventions et d’avances récupérables.

Directrice de recherche au CNRS depuis 2003, spécialiste des nanomatériaux pour la santé, Delphine Felder-Flesch a fondé Superbranche en 2019. Présidente de la start-up, elle conserve la majorité des parts de la SAS.

Accélérer la recherche pour diagnostiquer et traiter le cancer du pancréas

L‘innovation proposée par Superbranche repose sur le potentiel des nanomatériaux pour détecter plus précocement les tumeurs et mieux traiter les cancers, tout en réduisant les effets secondaires. "Le principe est le suivant : lorsque notre produit arrive sur une tumeur, il envoie un signal, qui permet de cibler le traitement. Cette levée de fonds vise à accélérer la recherche pour diagnostiquer et traiter le cancer du pancréas. Nous allons tester sur des animaux malades pour voir si nous arrivons bien à accéder aux tumeurs et à les traiter avec notre produit deux en un - diagnostic et traitement - que nous injectons. Deux embauches sont en cours : un ingénieur biologiste pour mener ces études et un ingénieur matériaux pour produire davantage de produit", détaille la chercheuse. En 2024, elle prévoit le recrutement d’un "business developer", pour affiner la stratégie commerciale de l’entreprise, qui compte actuellement quatre collaborateurs.

À plus long terme, Superbranche projette de développer des outils thérapeutiques ciblés en oncologie.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition