Services

Strasbourg : France Signalisation prévoit 80 embauches

Par Adelise Foucault, le 02 octobre 2015

La société strasbourgeoise, change de nom. FS Group se structure pour conquérir de nouveaux marchés et prévoit quelque 80 embauches en France d'ici à 2017.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Pionnier dans la sécurisation de chantiers ferroviaires, France Signalisation, à Strasbourg, rajoute aujourd'hui à sa locomotive quelques wagons pour partir à l'assaut d'autres secteurs, en France comme à l'étranger. L'entreprise, créée fin 2009 par un ex-cadre de la SNCF, prévoit, en fonction de son rythme de développement, d'accueillir à son bord entre 40 et 80 collaborateurs supplémentaires d'ici à 2017. Rien que cette année, son dirigeant, Jacques Gargowitsch, a procédé à une trentaine d'embauches, portant son effectif à 83 personnes. Son fondateur a ainsi l'ambition de « transformer France Signalisations en un groupe actif à travers le monde, dans tous les secteurs où la sécurisation des environnements critiques est un enjeu ». Le ferroviaire donc, mais aussi l'aéronautique, le nucléaire, etc. L'entreprise, qui connaît depuis sa création une croissance soutenue, a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 6 M€ et table sur 7 M€ cette année. Avant d'entamer cette diversification et changer d'échelle, elle devait clarifier son organisation. C'est aujourd'hui chose faite.

Quatre structures créées

Quatre structures ont été créées, chapeautées par une nouvelle entité : FS Group. Le dirigeant a travaillé avec l'agence strasbourgeoise AS Communication sur le changement de nom et une nouvelle identité visuelle. La première structure, FS Safety, englobe l'activité historique de l'entreprise : « J'ai démarré mon activité en proposant à la SNCF d'externaliser certaines missions de sécurisation de chantiers ou de voies pour permettre aux agents de se recentrer sur leur véritable coeur de métier », explique Jacques Gargowitsch, qui, connaissant les exigences du groupe ferroviaire, a obtenu les différents agréments nécessaires pour exercer ces activités. L'objectif aujourd'hui est de développer cette offre à l'export. L'acteur ferroviaire belge Infrabel serait notamment très intéressé.

Croissance externe

« L'excellence ferroviaire française est reconnue à l'étranger et le fait que la SNCF m'ait fait confiance représente une formidable carte de visite », assure Jacques Gargowitsch, qui diversifie aujourd'hui son offre avec une deuxième structure, FS Signaling. Une activité développée grâce à l'acquisition en juin dernier d'une société de signalisation ferroviaire et de travaux de génie civil à Paris (12 personnes, CA : 1,4 M€), « dont on va développer l'activité vers la maintenance, les vérifications techniques et essais », indique-t-il. Troisième axe de développement : FS Mastery, la branche ingénierie. Elle englobe les études préparatoires, l'ingénierie de signalisation, la maîtrise d'oeuvre durant les chantiers, jusqu'au suivi de réalisation. Enfin, pour compléter son dispositif, le groupe a lancé en septembre son propre centre de formation, FS Institute, qui vient d'être agréé par l'EPSF (Établissement public de sécurité ferroviaire). « L'humain est au coeur de notre dispositif. Nous recherchons avant tout des personnes sensibles à la sécurité et partageant nos valeurs », souligne le dirigeant. Pour intégrer le groupe, les candidats sont soumis à un entretien d'embauche drastique, avec examen médical. L'entreprise a noué un partenariat avec un médecin, un laboratoire d'analyse (pour la recherche de psychotropes) et un psychologue, pour vérifier notamment comment la personne gère le stress dans un environnement dégradé. Si le candidat passe ce test, il est ensuite formé aux métiers de l'entreprise. La formation est aussi ouverte à des entreprises extérieures au groupe.

20 % du CA à l'export en 2016

« Chacune de ces structures est autonome mais elles peuvent aussi agir de concert selon les besoins exprimés par nos clients. Nous avons anglicisé les noms en vue de notre développement à l'international », précise le dirigeant, qui prévoit de réaliser 20 % de son chiffre d'affaires à l'export dès l'année prochaine. Il dispose de contacts avancés en Belgique, Roumanie, au Maroc et même en Arabie Saoudite. « Notre développement à l'étranger passera par l'identification de partenaires sur place ou la création de filiales », annonce Jacques Gargowitsch. Pour financer son développement, le groupe bénéficie du soutien de Bpifrance, à hauteur d'1M€ (dont 300.000 € en tant que lauréat du réseau Entreprendre), et d'un prêt participatif de la Sodiv de 144.000€, coup de pouce à l'embauche. France Signalisation a aussi sollicité un prêt bancaire à hauteur de 1 M€ auprès d'un pool bancaire constitué de la CIC, la Banque Populaire et la Caisse d'Épargne, pour financer son projet de croissance externe en Ile-de-France. « Nous aurions eu les moyens d'investir seuls mais je souhaite préserver notre capacité d'investissement pour financer notre croissance », explique Jacques Gargowitsch. Sécurisé financièrement et dans son organisation, FS Group est assurément sur de bons rails.

France Signalisations (Strasbourg) 
P-dg : Jacques Gargowitsch 
83 salariés 
CA 2014 : 6 M€ 
03 88 24 98 30

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.