Bas-Rhin

Industrie

Sew Usocome inaugure l’usine du futur à Brumath

Par Adelise Foucault, le 27 février 2015

Le spécialiste des systèmes d’entraînements (moteurs, motoréducteurs) SEW Usocome, filiale du groupe allemand SEW Eurodrive, vient d’inaugurer sa troisième usine française à Brumath (Bas-Rhin).

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

SEW Usocome, filiale du groupe allemand SEW Eurodrive, vient d’inaugurer sa troisième usine française, qui dispose déjà d’un site à Haguenau (siège de la filiale) et à Forbach (Moselle). 70M€, investis sur les fonds propres du groupe à capitaux familiaux, ont été engagés dans ce projet, rendu nécessaire par la forte croissance de la filiale et l’absence de capacités d’extension à Haguenau.

L'unité de 32 000m², dédiée à la fabrication de moteurs et motoréducteurs (équipant les convoyeurs, transstockeurs, chaînes de montage automobiles, etc.), est basée à Brumath, près de Strasbourg. Elle est implantée sur un site de 120 000m², soit l’équivalent de l’Ile Seguin à Paris et se veut une vitrine de ce que sera « l’usine du futur ». Magasin automatique capable de stocker 20 000 bacs, chariots sans conducteurs mus par un système de transmission par induction mis au point en interne, mini-usines par produits bourrés de robotique… Le site est un condensé de ce qui se fait de mieux en la matière.

« Aller plus vite et faire mieux »

« Mais ce n’est pas en remplaçant les hommes par des robots et de l’informatique qu’on envisage cette notion d’usine du futur, concept lancé par le gouvernement dont les contours restent très flous, estime Michel Munzenhuter, directeur général de SEW USocome. Pour nous le futur des sites industriels réside dans l’interconnexion des différents flux de l’entreprise. Une usine fonctionnera toujours avec des hommes. L’objet est de simplifier leur travail, alléger la pénibilité, pour aller plus vite et faire mieux que nos concurrents. La robotique et l’informatique restent au service de l’humain. »

500 salariés à partir de septembre

Calibrée pour un effectif de 600 salariés, l’usine a démarré son activité avec 80 collaborateurs issus du site de Haguenau proche de 10 km. Plus de 400 personnes pour l’essentiel issues du siège de la filiale les rejoindront en septembre. « De nouveaux emplois seront créés au fur et à mesure de la montée en puissance de l’unité de production », indique le directeur général. Des investissements sont prévus à Haguenau, où « les halls libérés par le transfert de production seront remis à neuf », annonce Michel Munzenhuter.

Sew Usocome emploie 2.100 personnes en France et a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 400M€, en hausse de 5% par rapport à 2013.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail