Services

SaarLB : En croissance dans l'Est de la France

Par Adelise Foucault, le 06 février 2015

Banque La banque du land sarrois SaarLB poursuit son développement en Alsace-Lorraine. Elle accompagne le groupe Soprema dans son développement en Allemagne, où l'entreprise investit actuellement 43 M€ dans la construction de deux usines.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le land allemand de la Sarre, voisin de l'Alsace-Lorraine s'engage dans une stratégie de développement transfrontalier offensive. Annegret Kramp-Karrenbauer, Ministre-Présidente du land, venue présenter cette stratégie dans la région en janvier dernier, estime que « pour la France et ses entreprises, la Sarre doit être une passerelle vers l'Allemagne, et pour l'Allemagne une porte d'entrée pour la France ». La SaarLB, banque régionale transfrontalière détenue à près de 75 % par le land de la Sarre, contribue clairement à cet objectif, avec déjà à son actif quelques belles références.




Partenaire de Soprema en Allemagne

La SaarLB - dont le siège France est à Metz - a notamment convaincu le groupe Soprema (5.334 salariés, CA 2014 prév. : 2 Md€) spécialiste de l'étanchéité strasbourgeois. Si l'entreprise, qui dispose d'une solide assise financière (RN 2013: 75,1M€), travaille déjà avec un pool d'acteurs bancaires français pour financer sa forte croissance interne et externe, son directeur financier, Damien Glattfelder, reste ouvert à la possibilité de s'élargir à de nouveaux partenariats. « La SaarLB est venue vers nous avec une offre pertinente de financement qui nous a séduits. Leur bonne connaissance des marchés franco-allemands est un atout », estime-t-il. D'autant que « l'Allemagne représente pour Soprema un marché clé en Europe avec un fort potentiel de développement », pointe le directeur financier. « Nous devons augmenter nos capacités de production sur place mais notre usine actuelle ne dispose pas de capacités d'extension. Nous avons lancé la construction de deux nouvelles usines, pour un montant de 43 M€. La SaarLB ne nous accompagne pas à ce jour sur ce projet mais nous espérons que ce partenariat va s'intensifier. Nous avons d'autres projets dans le pays », annonce-t-il.




Banque en croissance

L'opération offre donc de belles perspectives à la banque franco-allemande, qui avec un bilan total de 16,9 milliards d'euros en 2013 (540 salariés), est prête à prendre des parts de marché aux principales banques françaises. La SaarLB a été la première banque allemande à s'implanter dans le pays, en 1959. « Notre vocation première est de financer le développement des entreprises au chiffre d'affaires supérieur à 20 M€. Des entreprises françaises souhaitant se développer en Allemagne, ou inversement, des Allemandes en France », précise Jochen Legleitner, directeur général de la SaarLB France (40 salariés sont dédiés au marché français, tant en France qu 'au siège de la banque à Sarrebruck). Nous misons sur notre spécificité transfrontalière, notre connaissance des deux marchés et notre proximité pour nous différencier ». La banque est en croissance, particulièrement dans le Nord-Est de la France. « Le montant de nos encours s'élève dans le pays à 4,5 milliards d'euros. 40 % de notre résultat opérationnel (de 56 M€, NDLR) est réalisé en France », annonce Jochen Legleitner.

SaarLB France



(Metz) Dg : Jochen Legleitner Total de bilan 2013 : 16,9 Md€ 03 87 69 68 61

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.