Haut-Rhin

Santé

Recipharm augmente sa capacité de production à Kaysersberg

Par Charlotte Stiévenard, le 24 mars 2021

Le site Kaysersberg Pharmaceuticals du groupe suédois Recipharm, dans le Haut-Rhin, poursuit sa croissance malgré la crise sanitaire. Le fabricant de gouttes ophtalmologiques en unidoses stériles investit 2,6 millions d’euros dans de nouvelles cuves pour augmenter sa capacité de production.

Yves Buelens, le directeur général de Kaysersberg Pharmaceuticals (Recipharm), a pu maintenir les investissements prévus malgré la crise.
Yves Buelens, le directeur général de Kaysersberg Pharmaceuticals (Recipharm), a pu maintenir les investissements prévus malgré la crise. — Photo : DR

Après avoir augmenté sa capacité de remplissage et de conditionnement en 2018, le fabricant haut-rhinois de gouttes ophtalmologiques en unidoses stériles Kaysersberg Pharmaceuticals (300 collaborateurs, chiffre d'affaires non communiqué), propriété du façonnier suédois Recipharm (CA groupe : 1,08 Md€, 8 666 collaborateurs), investit 2,6 millions d’euros dans la partie préparation des liquides.

Un marché en croissance

"Le marché est en croissance. Avec la pollution, il y a de plus en plus de soucis d'yeux secs", explique Yves Buelens, le directeur général de Kaysersberg Pharmaceuticals. C’est pour répondre à cette demande que Recipharm a décidé d’agrandir son bâtiment, qui fait 11 000 m², de 80 m². Une cuve de 1 100 litres et une cuve mobile de 250 litres y seront installées. Recipharm voit même plus loin : "Nous gardons un espace libre dans la partie salle blanche pour installer une seconde cuve de 1 100 litres par la suite", poursuit le dirigeant. La capacité de fabrication des liquides passera de 550 millions d’unidoses par an à 750 millions. Le début des travaux est prévu pour avril 2021 et la mise en service à la fin du premier semestre 2022.

Ce renforcement de la fabrication des liquides, première étape dans la chaîne de production des unidoses stériles, était devenu nécessaire alors qu’un investissement de 18 millions d’euros en 2018 avait permis de faire passer la capacité de production du conditionnement et du remplissage de 450 millions à 600 millions d’unidoses par an. Malgré la crise, le site fonctionne 24 heures sur 24 et tourne à 80 % de sa capacité de production. Impacté par les mesures sanitaires, il n’a cependant pas connu d’arrêt et poursuit sa croissance : "Les volumes ont augmenté. Nous avons fait une année record, affirme Yves Buelens. Nous sommes passés de 425 millions de doses en 2019 à 450 millions en 2020." Les produits de Kaysersberg Pharmaceuticals sont exportés à 85 % vers les États-Unis, l'Australie et l'Asie. En France, le sous-traitant pharmaceutique compte trois autres usines, à Monts en Indre-et-Loire, à Fontaine-lès-Dijon en Côte-d'Or et à Pessac en Gironde.

Des vaccins en unidoses en plastique

De plus, la crise pourrait permettre à de nouveaux projets de voir le jour. Le site de Kaysersberg est spécialisé dans la technologie BFS (Blow-Fill-Seal) qui permet un conditionnement de liquides en unidoses stériles en plastique. Alors que la fabrication des vaccins contre le Covid-19 met le secteur du verre sous pression, une alternative pourrait venir de ces doses en plastique. A l’été 2020, un client dont le nom n’est pas révélé a testé le remplissage des unidoses de Kaysersberg Pharmaceuticals avec un vaccin. Selon Yves Buelens, "il ne s’agit pas du vaccin Moderna qui sera conditionné, lui, dans l’usine Recipharm en Indre-et-Loire." Le client mystère procède actuellement à des tests de stabilité. Leurs résultats seront connus au premier ou au deuxième trimestres 2021. S’ils s’avéraient positifs, un vaccin contre le Covid-19 pourrait sortir des lignes de remplissage du site haut-rhinois en 2022.

Yves Buelens, le directeur général de Kaysersberg Pharmaceuticals (Recipharm), a pu maintenir les investissements prévus malgré la crise.
Yves Buelens, le directeur général de Kaysersberg Pharmaceuticals (Recipharm), a pu maintenir les investissements prévus malgré la crise. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail