Strasbourg

Énergie

R-Hynoca veut produire de l'hydrogène vert

Par Charlotte Stiévenard, le 08 novembre 2021

R-Hynoca, une coentreprise fondée par le bas-rhinois R-GDS et le marnais Haffner Energy, va installer un site de thermolyse de biomasse à Strasbourg. Il doit permettre de produire de l’hydrogène décarboné.

La future unité de production d’hydrogène R-Hynoca sera installée dans la Plaine des bouchers, à Strasbourg.
La future unité de production d’hydrogène R-Hynoca sera installée dans la Plaine des bouchers, à Strasbourg. — Photo : R-Hynoca

R-Hynoca veut faire de la thermolyse de biomasse pour produire de l’hydrogène. Cette coentreprise a été fondée en 2019 par R-ENR, filiale de la société d’économie mixte Réseaux gaz naturel de Strasbourg (R-GDS) et Haffner Energy, une start-up de Vitry-le-François (Marne). Le projet est actuellement en phase de R & D. Il devrait passer à l’étape suivante, la démonstration industrielle, de 2022 à 2023.

Haffner Energy (CA 2020 non communiqué, 25 collaborateurs), spécialisé dans les centrales biomasse et la valorisation des déchets, est à l’origine de la technologie Hynoca. Ce procédé consiste à faire chauffer la biomasse qui génère des vapeurs de thermolyse contenant de l’hypergaz, qui lui-même contient de l’hydrogène. Haffner Energy a investi plusieurs millions d’euros dans le développement de Hynoca, avant de s’allier à R-GDS (CA 2020 : 74.1 M€, 305 collaborateurs) pour passer au prototype industriel.

700 kilogrammes d’hydrogène par jour

Après une première phase de R & D et "si les critères de performance que nous visons sont atteints", explique Trishna Kammili, directrice de l’innovation chez R-GDS, R-Hynoca devrait lancer les travaux de l’installation de sa première unité de production sur un site technique de R-GDS dans la Plaine des bouchers à Strasbourg début 2022. Il s’agit d’un démonstrateur industriel qui devrait produire, une fois mis en service en 2023, jusqu’à 700 kilogrammes d’hydrogène par jour et sera accompagné d’une station de distribution, dans laquelle pourrait être installé, s’il faisait ses preuves, le prototype de compresseur thermique à hydrogène développé par Eifhytec, un autre projet de R-GDS. R-GDS, qui porte la totalité de l’investissement, ne communique pas sur les sommes.

Cette deuxième phase devrait durer un an avant que cet hydrogène ne soit commercialisé. La société vise les utilisateurs qui ont des véhicules, mais aussi "des entreprises qui souhaiteraient utiliser l’hydrogène pour décarboner leurs procédés industriels", précise la directrice de l’innovation. L’unité de production d’hydrogène devrait également générer des co-produits, le biochar, soit les résidus solides de la biomasse chauffée et de la chaleur (l’hypergaz). Ceux-ci apporteront également des revenus, même si R-Hynoca ne communique pas encore sur la répartition. "Ce qui est intéressant, poursuit Trishna Kammili, c’est que le procédé présente la particularité d’être consommateur net de carbone car une part non négligeable est piégée sous forme de biochar".

Un club pour fédérer les utilisateurs

Alors que le marché de l’hydrogène est en train de se construire, "la clef de la réussite, c’est de synchroniser la production et les usages", explique la directrice de l’innovation de R-GDS. Fin 2020, R-Hynoca a ainsi lancé le club Hy-novateur. Il doit permettre de fédérer une filière locale d’utilisateurs et espère atteindre une dizaine de membres d’ici fin 2021 (nombre actuel non communiqué). Il compte déjà le constructeur Zénith union d’entreprises (CA 2020 : 75 M€, 450 collaborateurs), dont le siège est à Bouxwiller, dans le Bas-Rhin. Il a acquis une flotte de vélos à hydrogène fin 2020 et veut, à terme, installer sa propre station de production d’hydrogène décarboné sur son site.

La future unité de production d’hydrogène R-Hynoca sera installée dans la Plaine des bouchers, à Strasbourg.
La future unité de production d’hydrogène R-Hynoca sera installée dans la Plaine des bouchers, à Strasbourg. — Photo : R-Hynoca

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail