Innovation

Mobasolar : La PME innove dans l'usage énergétique du solaire

Par Adelise Foucault (Horbourg-Wihr), le 06 mai 2016

Mobasolar, à Horbourg-Wihr, lance des kits photovoltaïques innovants et faciles à installer, pour démocratiser l'autoconsommation énergétique en France.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Profitant d'un contexte désormais favorable en France, Mobasolar, bureau d'études dédié aux projets photovoltaïques et basé à Horbourg-Wihr près de Colmar, met aujourd'hui l'accent sur l'autoconsommation énergétique. « Le coût des panneaux photovoltaïques baisse et le prix de vente de l'électricité ne cesse d'augmenter. La France accuse un retard en matière d'autoconsommation mais il y a un marché potentiel important », résument Christian Brendlé et Marc Keller, les dirigeants de cette PME de six salariés.

Des kits d'autoconsommation

La société lance ainsi une gamme de produits innovants à budget raisonnable pensés pour être faciles à installer et à utiliser. Ils doivent permettre à ses utilisateurs - entreprises, GMS, collectivités, particuliers... - de consommer directement leur production d'énergie issue du solaire sans revente au réseau électrique. « Nous travaillons sur cette gamme depuis deux ans déjà », précisent les deux associés. Ce nouvel axe de développement est également taillé pour l'export, notamment pour des zones géographiques ayant un accès limité au réseau électrique et Mobasolar s'intéresse particulièrement au territoire africain. Le déploiement commercial de cette gamme doit permettre à l'entreprise de doubler son chiffre d'affaires - d'1,4 millions d'euros en 2015 - d'ici à trois ans et d'embaucher au moins trois personnes à court terme. Première innovation dont la commercialisation a débuté : un suiveur deux axes inspiré du tournesol à installer dans un jardin. Il s'agit de panneaux assemblés sur un pied, qui suivent la course du soleil grâce à un petit moteur, assurant « une production supérieure de 40 % à une installation classique », promettent les dirigeants. EDF a lui aussi mis au point un générateur photovoltaïque de ce type (la Smartflower) mais le système alsacien serait plus compétitif : « Son coût est de 5.500?, contre 20.000? pour le système d'EDF », indique Christian Brendlé.

Déménagement en septembre

Ce produit et deux autres kits - un système autonome de production et de recharge de vélos et un panneau photovoltaïque associé à un gabion pour mieux s'intégrer dans un paysage - ont été présentés lors du salon Habitat de Colmar « avec des retours très positifs », se félicitent ses créateurs. Un brise-soleil est aussi en phase de test. Tous sont livrés prêts à brancher à la maison, avec ou sans batterie pour stocker l'énergie non utilisée et système de compteurs pour réguler sa consommation au plus juste. « Toute la partie mécanique est réalisée en Alsace, nous travaillons autant que possible avec des partenaires industriels alsaciens et nous gérons l'assemblage de nos produits en interne », précise Marc Keller. Une nouvelle activité qui oblige aujourd'hui Mobasolar à déménager ses locaux. L'entreprise investit 900.000? dans la construction d'un nouveau bâtiment d'environ 600 m² sur un terrain de 47 ares près de Neuf-Brisach, qu'elle occupera à partir de septembre prochain. Celui-ci sera évidemment doté de tous les systèmes développés par l'entreprise et constituera ainsi une vitrine de son savoir-faire. Ce projet, accompagné par l'Adira, a été financé sous forme de crédit-bail auprès d'Alsabail et a reçu le soutien de la Région et de la communauté de communes de Neuf-Brisach.

Innovation de rupture

Cet axe de développement innovant dans l'autoconsommation confirme le virage opéré par Mobasolar en 2011, suite à la mise au point d'une innovation de rupture brevetée, qui a pris le pas sur l'activité historique de l'entreprise dans le négoce de panneaux photovoltaïque. La mise au point du Terragrif par Marc Keller a ainsi complètement chamboulé le business model de l'entreprise (voir interview). Ce système de mise à la terre qui se clipse sur les cadres permet de s'affranchir du système de câblage en cuivre reliant les panneaux photovoltaïques entre eux. Il est certifié par le bureau LCIE Veritas. Depuis, plus de 50 griffes ont été développées pour s'adapter aux spécificités de chaque panneau et plus de cinq millions ont été vendues dans le monde à ce jour auprès des grands donneurs d'ordres (EDF ENR, GDF Suez, Eiffage, Bouygues, etc.). Fabriquées en France, elles permettent aux installateurs de gagner du temps et d'économiser du cuivre : « 500 tonnes environ depuis leur création » estime la société. Celle-ci a dernièrement équipé la nouvelle centrale photovoltaïque de Cestas, plus grande d'Europe en livrant un million de ces griffes en 5 mois. Sortie renforcée du moratoire de 2010 sur les tarifs de rachat de l'électricité qui a marqué un coup d'arrêt au développement de la filière photovoltaïque ; Mobasolar a donc su rebondir grâce à sa capacité d'innovation et identifier de nouveaux relais de croissance sur lesquels elle fonde beaucoup d'espoir.

Adelise Foucault

Mobasolar

(Horbourg-Wihr) Président : Christian Brendlé 6 salariés CA 2015 : 1,4 millions d'euros 03 89 41 35 96 www.mobasolar.com

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture