Strasbourg

Santé

Témoignage Luc Soler (Visible Patient) : « Ce qui a plu aux investisseurs, c’est que notre technologie fonctionne »

Par Lucie Dupin, le 04 novembre 2019

La medtech strasbourgeoise Visible Patient a levé 11,3 millions d'euros au printemps 2019. La start-up veut développer ses ventes et s'implanter à l'international. Voici comment elle s'y est prise pour séduire les investisseurs.

Luc Soler, président de Visible Patient, a levé 11,3 millions d'euros.
Luc Soler, président de Visible Patient, a levé 11,3 millions d'euros. — Photo : © Visible Patient

C’est l'une des pépites de la medtech strasbourgeoise. La start-up Visible Patient a été créée en 2013 par Luc Soler, informaticien passionné de médecine. Visible Patient se définit comme un laboratoire d’analyse d’image médicale. L’image en question, issue d’un scanner ou d’une IRM, est étudiée avec les logiciels développés par la start-up et renvoyée au clinicien, qui dispose du double numérique de l’anatomie du patient. Un double numérique, utilisé notamment pour assister les opérations de chirurgie.

Une levée de fonds longue à se dessiner

En 2013, la start-up a réalisé une première levée de fonds de 3 M€ auprès d’un seul opérateur, le groupe allemand Karl Storz. En mai 2019, Visible Patient a bouclé sa deuxième levée de fonds de 11,3 M€, notamment auprès du CM-CIC (5 M€) et d’Alsace Création (600 000 €).

« Le processus a été ouvert en janvier 2018, au CES de Las Vegas, où j’ai rencontré plusieurs investisseurs et où Visible Patient a eu une bonne couverture média. Le processus a été long, mais les choses ont été facilitées, lorsque certaines mutuelles ont décidé de prendre en charge l'analyse, ce qui valide notre modèle économique », se souvient Luc Soler, président de Visible Patient. Celui-ci a quitté son poste de directeur technique de l’Ircad (Institut de recherche contre les cancers de l'appareil digestif) au printemps dernier, pour se consacrer au développement de sa start-up.

La technologie de Visible Patient déjà en service

Lors de cette levée de fonds, le dirigeant estime « avoir eu la chance inouïe d’avoir eu le choix, car 17 millions d'euros ont été posés sur la table. Nous avons cependant dit non à trois investisseurs, pour ne pas diluer la société. » Selon Luc Soler, le fait que la technologie fonctionne déjà, « ce qui n’est pas toujours le cas dans une perspective de tour de table », a plu. « Avec Visible Patient, le produit est certifié et utilisé dans une vingtaine d’établissements. »

Avec ces 11,3 M€, Visible Patient veut développer sa capacité de vente à l’international et s'installer en Amérique du Nord en 2020 et en Asie en 2022. La start-up ne communique pas son chiffre d'affaires, mais affirme que « celui-ci double chaque année ». La société est passée de 13 collaborateurs mi-2019 à 23 aujourd'hui et projette de s'appuyer sur une équipe de 40 personnes en 2020.

Luc Soler, président de Visible Patient, a levé 11,3 millions d'euros.
Luc Soler, président de Visible Patient, a levé 11,3 millions d'euros. — Photo : © Visible Patient

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail