Strasbourg

Mécénat

L’industriel Soprema passe un contrat de naming avec le Racing Club de Strasbourg

Par Lucie Dupin, le 18 mai 2022

C’est une première pour l’industriel strasbourgeois Soprema. L’entreprise donne son nom au centre d’entraînement du club de football professionnel Racing Club Strasbourg Alsace. D’ici 2024, les joueurs professionnels évolueront dans le centre de performance "Racing Soprema Parc".

Marc Keller (à gauche) préside le Racing Club de Strasbourg Alsace, qui signe un contrat de naming avec Soprema et son PDG Pierre-Etienne Bindschedler.
Marc Keller (à gauche) préside le Racing Club de Strasbourg Alsace, qui signe un contrat de naming avec Soprema et son PDG Pierre-Etienne Bindschedler. — Photo : Lucie Dupin

Le club de football Racing Club de Strasbourg Alsace (RCSA) annonce l'arrivée de l’industriel strasbourgeois Soprema (CA 2020 : 3,07 Mds € ; 9 210 salariés dans le monde), géant mondial de l’étanchéité et de l’isolation, en tant que sponsor officiel. Le groupe appose son nom au centre de performance, ou centre d’entraînement des joueurs professionnels, qui devient "Racing Soprema Parc". Trois autres entreprises régionales sponsorisent déjà d’autres équipements du club, comme la mutuelle Mutest pour le Racing Mutest Académie, le parc de loisirs allemand Europa-Park pour la tribune famille et la société d’informatique strasbourgeoise Athéo Ingénierie pour la tribune sud présidentielle.

Opération de communication

Le sponsoring avec Soprema, dont le montant n’est pas communiqué, est signé pour une durée de cinq ans. C’est la première fois que l’entreprise s’associe à un club sportif sous cette configuration. Pierre-Etienne Bindschedler, PDG de Soprema, souligne que "le RCSA bénéficie d’une excellente image de marque et il atteint des performances exceptionnelles depuis la reprise du club par son président Marc Keller en 2012". Pour l’industriel, sollicité depuis longtemps par le club, c’était donc le moment de franchir le pas. D’autant plus que Soprema prépare le lancement d’une gamme de produits grand public qui sera vendue en grande surface de bricolage et a donc "besoin de notoriété auprès des particuliers".

Le centre de performance comptera, d’ici 2024, un nouveau bâtiment de 1 800 m² d'emprise au sol équipé d’espaces de bureaux, de vestiaires, d’espaces médicaux, de salles de soin, de restauration, de sport et de repos. Les premiers coups de pioche seront lancés en mars 2023.

Le RCSA (42 millions d'euros de chiffre d'affaires 2021-2022 ; environ 90 salariés, effectif administratif et effectif sportif compris) est en plein projet de rénovation et d'agrandissement du stade de la Meinau à Strasbourg. Un chantier à 100 millions d'euros porté par les collectivités (Eurométropole de Strasbourg, Région Grand Est, Ville de Strasbourg, Collectivité européenne d'Alsace) et le club pour la partie équipements annexes. D'ici 2025, le stade accueillera 6 000 spectateurs supplémentaires, passant d'une capacité de 26 000 à 32 000 places.

Accompagner les performances sportives du club

À l’échelle nationale, seuls quelques clubs professionnels ont conclu un naming pour leur centre de performance, comme le PSG et le Paris FC dans la capitale, l’OL à Lyon et le MHSC à Montpellier. Après la réfection de deux terrains en 2020, ce projet est estimé à dix millions d’euros. Tout comme la réhabilitation de l’académie pour 15 millions d’euros et la partie prise en charge par le club pour la rénovation du stade, chiffrée elle aussi à 15 millions d’euros. "Le RCSA finance toutes les infrastructures à côté et les collectivités financent le stade", précise Marc Keller, président du RCSA.

L’ancien footballeur professionnel voit dans le sponsoring de Soprema, avec qui il partage "les mêmes valeurs de performance, un moyen de donner aux joueurs les meilleures conditions pour travailler". Alain Plet, directeur général adjoint du RCSA, complète : "sans ce sponsor, les choses se seraient tout de même faites, mais moins rapidement. C’est une manière de développer nos structures avec des entreprises alsaciennes qui réussissent". Le club compte environ 550 partenaires.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition