Strasbourg

Événementiel

L’Industrie Magnifique : Würth : « un pied fortement ancré dans l’art »

Par Adelise Foucault, le 22 mars 2018

Le groupe allemand Würth dispose de la première collection privée d’œuvres d’art en Europe et d’un musée où certaines d’entre elles sont exposées au siège de sa filiale France, à Erstein. C’est donc tout naturellement qu’il s’est associé à l'événement artistique L’Industrie Magnifique, qui se tiendra du 3 au 13 mai dans les rues de Strasbourg.

L'oeuvre de l’artiste contemporain Marc Quinn, intitulée « The origin of world », pour l'événement "L'Industrie Magnifique" à Strasbourg.
L'oeuvre de l’artiste contemporain Marc Quinn, intitulée « The origin of world », pour l'événement "L'Industrie Magnifique" à Strasbourg. — Photo : Würth

S’il est une entreprise dont le rapport à l’art est en revanche mûr, c’est bien Würth. Le groupe familial de quincaillerie industrielle allemand dispose depuis 2008 de son propre musée au siège de sa filiale France (3 800 collaborateurs, CA 2017 : 528 M€), à Erstein. « C’est l’un des 14 sites d’exposition de la collection privée de Monsieur Würth en Europe, qui compte 18 000 œuvres, soit la première collection privée d’entreprises en Europe, indique la directrice du Musée Würth, Marie-France Bertrand. Ce n’est pas courant d’avoir un musée sur son lieu de travail. Il apporte un sentiment de fierté, d’appartenance aux salariés. La médiatisation que le musée draine a contribué à améliorer la visibilité et l’image de l’entreprise ces dernières années. Le mécénat artistique est un vrai vecteur de communication qui suscite par ricochet la curiosité des gens pour l’entreprise », estime-t-elle.

Une œuvre choisie dans sa collection

Würth a été très tôt contacté par Jean Hansmaennel, président de l’association Industrie & Territoires, porteuse du projet de L’Industrie Magnifique (LIM). « Une démarche pas innocente étant donné que l’on a un pied fortement ancré dans l’art, pointe Marie-France Bertrand. LIM est un projet reliant le monde du travail et de l’art, il était inimaginable qu’on n’y participe pas ». En revanche, Würth n’a pas travaillé avec un artiste sur une œuvre dédiée à cette manifestation mais pioché dans sa collection. La communication interne concernant la participation de Würth à LIM auprès des salariés se fera officiellement quelques jours avant l’évènement.

L’entreprise a choisi une sculpture de l’artiste contemporain Marc Quinn, intitulée « The origin of world » représentant un coquillage géant, qui sera exposée place Gutenberg. « Pour créer cette œuvre, Marc Quinn a utilisé la technologie innovante du scanner et de l’impression en 3D, qui constitue la révolution digitale et numérique de ce début du XXIe siècle, à l’instar de l’imprimerie typographique mise au point par Gutenberg au XVe siècle, qui a permis la diffusion du savoir », justifie la directrice du musée.

L'oeuvre de l’artiste contemporain Marc Quinn, intitulée « The origin of world », pour l'événement "L'Industrie Magnifique" à Strasbourg.
L'oeuvre de l’artiste contemporain Marc Quinn, intitulée « The origin of world », pour l'événement "L'Industrie Magnifique" à Strasbourg. — Photo : Würth

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail