Événementiel

L’Industrie Magnifique : quand l’art rencontre l’entreprise sur la place publique

Par Adelise Foucault et Lucie Dupin, le 22 mars 2018

Du 3 au 13 mai, 25 entreprises exposeront des œuvres artistiques les symbolisant sur les principales places strasbourgeoises. Cette opération inédite mêlant art, industrie et politique, dénommée L’Industrie Magnifique, interroge le rapport des entreprises au mécénat et à l’art. Retour sur l’organisation de cet évènement inédit.

Schmidt Groupe est une des 25 entreprises participant à la manifestation L'Industrie Magnifique. L'industriel a choisi de travailler avec l'artiste Eric Liot autour d'une œuvre fabriquée à partir de ses matériaux et avec le concours des salariés.
Schmidt Groupe est une des 25 entreprises participant à la manifestation L'Industrie Magnifique. L'industriel a choisi de travailler avec l'artiste Eric Liot autour d'une œuvre fabriquée à partir de ses matériaux et avec le concours des salariés. — Photo : Schmidt Groupe

L’Industrie Magnifique, quèsaco ? Un évènement qui se tiendra du 3 au 13 mai prochain sur les places strasbourgeoises. Les 25 entreprises participantes dévoileront chacune une œuvre artistique les symbolisant, des pièces pour la plupart créées spécialement pour cette manifestation inédite mêlant art, industrie et politique.

Une galaxie semble séparer l’exubérante créativité du monde artistique et le pragmatisme mécanique de l’univers industriel. « Et pourtant, l’industrie relève d’un art, au sens originel du terme, c’est un geste, un savoir-faire créateur qui fait d’une pièce un objet unique », s’exalte Jean Hansmaennel, président de l’association Industrie & Territoires, créée en mai 2016 et porteuse du projet de L’Industrie Magnifique (LIM). Celle-ci a pour objet la promotion et le développement de la création artistique, de la culture de l’invention et du patrimoine industriel dans les territoires, en favorisant la coopération entre les artistes, les entreprises et les collectivités publiques. Elle compte déjà 89 membres.

Deux années de préparation

Tout est parti d’une envie. Celle d’une poignée d’acteurs économiques, culturels et politiques régionaux de faire rayonner l’Alsace et ses entreprises à travers un évènement grand public décalé. Parmi eux, Vincent Froehlicher, le directeur de l’Adira (l’Agence de développement économique d’Alsace), Jean Hansmaennel, l’ancien vice-président du groupe Kronenbourg (à la tête des directions de la communication, des affaires publiques et du développement durable) et belle plume reconnue ou encore Dominique Formhals, dirigeant de l’entreprise Aquatic Show.

De ce premier rendez-vous informel à la tenue de l’évènement, il se sera écoulé un peu plus de deux années. Deux années d’obstacles à franchir, de doutes à lever mais aussi deux années à la rencontre des industriels du territoire pour les convaincre de participer à cette opération de mécénat artistique sans précédent dont le budget global dépasse les trois millions d’euros (dont seulement 170 000 euros de subventions publiques).

Le mécénat, un « subtil » outil de communication

Certaines, comme Würth – l’un des principaux mécènes de l’évènement avec le CIC - avaient un rapport à l’art déjà mûr. D’autres étaient déjà engagés dans des opérations de mécénat mais pas dans le champ artistique. Beaucoup cependant restaient assez frileuses à l’idée de devoir financer une opération sans retour sur investissement. « Alors que le mécénat d’art – une donation soumise à déductions fiscales sous certaines conditions - est une excellente façon de communiquer sur son entreprise de manière subtile », estime Jean Hansmaennel. Elles sont finalement 25 à avoir franchi le pas. L’association Industrie & Territoire ainsi que les autres partenaires de l’évènement – dont l’Adira, la Fédération des industries d’Alsace, l’UIMM ou encore les différentes collectivités locales – ont favorisé les rencontres avec différents artistes afin de former des binômes en phase, qui ont ensuite choisi leur lieu d’exposition en cohérence avec leur projet artistique et les valeurs de l’entreprise.

Un projet d’entreprise fédérateur

Vecteur de communication, l’évènement est aussi l’occasion pour les entreprises participantes de mobiliser les salariés autour d’un projet collaboratif atypique, renforçant la fierté et le sentiment d’appartenance à leur entreprise. Si certaines ont choisi une œuvre existante de leur collection, la plupart ont travaillé avec l’artiste choisi sur une œuvre originale, en allant jusqu’à utiliser leurs matériaux pour sa réalisation, à l’instar de Wienerberger ou Schmidt Groupe par exemple. Les salariés ont parfois été impliqués dans le soutien technique et logistique de l’artiste qui a bien souvent travaillé in situ dans l’entreprise.

L’Industrie Magnifique est une opération « qui vise à soutenir les artistes, à travers des collaborations fructueuses avec les entreprises alsaciennes, à favoriser l’engagement sociétal et le mécénat de celles-ci et à développer les coopérations public/privé ». La manifestation est aussi l’occasion de « soutenir la création sous toutes ses formes, pas seulement artistique mais industrielle aussi : une façon de parler du renouvellement de l’industrie française, pour créer des vocations, dépoussiérer l’image », estime Jean Hansmaennel. « Le pari de base, c’est que le grand public redécouvre et aime l’industrie », pointe de son côté le directeur de l’Adira, Vincent Froehlicher.

Un programme d’animations riche

Tout un programme d’animation concocté par les organisateurs et les entreprises feront ainsi vivre les œuvres tout au long de la manifestation avec entre autres des conférences thématiques et explicatives des démarches artistiques et culturelles suivies et des visites guidées des places d’exposition des œuvres. Les artistes présenteront également une œuvre de leur collection à l’Aedaen place et en résonance, les mécènes occuperont les vitrines de la Chambre de Commerce et d’Industrie. L’association Industrie & territoires a délégué la production exécutive de l’évènement à l’agence Passe Muraille pour la scénographie et les animations et à l’agence Novembre pour la campagne de communication.

« L’évènement sera une réussite si le public est au rendez-vous et si les retombées médiatiques sont intéressantes », estime Jean Hansmaennel. Car l’objectif est aussi de faire rayonner Strasbourg et l’Alsace à travers cette initiative qui pourrait être un jour dupliquée dans d’autres villes de France.

Pour retrouver le programme de l’Industrie Magnifique et les entreprises participantes : http://www.industriemagnifique.com/

Schmidt Groupe est une des 25 entreprises participant à la manifestation L'Industrie Magnifique. L'industriel a choisi de travailler avec l'artiste Eric Liot autour d'une œuvre fabriquée à partir de ses matériaux et avec le concours des salariés.
Schmidt Groupe est une des 25 entreprises participant à la manifestation L'Industrie Magnifique. L'industriel a choisi de travailler avec l'artiste Eric Liot autour d'une œuvre fabriquée à partir de ses matériaux et avec le concours des salariés. — Photo : Schmidt Groupe

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail