Strasbourg

Événementiel

L’Industrie Magnifique : Croisieurope : un artiste et une entreprise « sur la même longueur d’onde »

Par Adelise Foucault, le 22 mars 2018

La participation de Croisieurope à L’Industrie Magnifique coïncide avec le lancement de sa fondation. La compagnie a choisi de travailler avec Raymond Waydelich, dont l’œuvre a été réalisée avec l’aide des salariés mais aussi des fournisseurs de l’armateur.

Croisieurope a travaillé avec l'artiste Raymond Waydelich dans le cadre du projet de L'Industrie Magnifique. L'œuvre sera exposée sur le parvis Malraux.
Croisieurope a travaillé avec l'artiste Raymond Waydelich dans le cadre du projet de L'Industrie Magnifique. L'œuvre sera exposée sur le parvis Malraux. — Photo : Croisieurope

Croisieurope à Strasbourg (1 600 salariés, CA 2017 prév. : 170 M€) figure parmi les premières entreprises à avoir adhéré au projet L’Industrie Magnifique, manifestation durant laquelle des œuvres monumentales commandées et représentatives de 25 entreprises du territoire seront exposées sur les places strasbourgeoises.

Armateur et organisateur de croisières, Croisieurope est aussi un acteur engagé sur son territoire et à l’international. « Nous faisons du mécénat depuis de très nombreuses années. Pour l’Unesco, l’Unicef et d’autres associations caritatives, mais aussi sportives, médicales, culturelles, souligne Anne-Marie Schmitter, directrice générale de l’entreprise familiale. L’œuvre commandée dans le cadre de LIM marque d’ailleurs le lancement de la fondation Croisieurope. « Un hasard de calendrier. Mais il ne pouvait y avoir de meilleure première opération pour cette fondation », se réjouit la dirigeante. D’autant que le fondateur de la société, son père, Gérard Schmitter, était un artiste confirmé. « Potier d’art à Betschdorf, il excellait par ailleurs dans la peinture acrylique et il a orné de ses tableaux quasiment tous les murs des premiers bateaux jusqu’à son décès », indique Anne-Marie Schmitter.

Raymond Waydelich, chef d’orchestre d’une œuvre collective

Pour LIM, la compagnie a choisi de travailler avec l’artiste Raymond Waydelich « qui était sur la même longueur d’onde que nous, sourit la dirigeante. Il a su immédiatement nous proposer une œuvre en rapport avec notre activité ». Une œuvre à l’esprit collectif, puisqu’elle a été réalisée dans les ateliers de Croisieurope, rue du Havre au Port du Rhin à Strasbourg, « avec l’aide des salariés qui construisent nos bateaux, précise la directrice générale. Le chef d’orchestre Raymond Waydelich a su donner un enthousiasme incroyable et très particulier à l’ensemble des participants. Il fallait souder, découper la tôle, placer, déplacer l’œuvre, réfléchir à sa mise en place… Pour nos salariés, pouvoir aider concrètement à la conception d’une œuvre de Raymond Waydelich et sous ses ordres ne pouvait être qu’un moment particulièrement riche et mémorable pour tous les collaborateurs qui y ont pris part ». Certains fournisseurs ont également été mis à contribution « en cherchant des pièces, découpant dans des ateliers spécialisés ou en apportant leur soutien dans le transport de l’œuvre ».

Cette sculpture monumentale sera exposée sur le Parvis Malraux, à deux pas d’où se sont fait les embarquements sur le premier bateau de Croisieurope, dans les années 1980. A la fin de la manifestation la sculpture sera placée sur les quais d’embarquements de la compagnie. « De cette période très riche artistiquement parlant il restera une œuvre magique, colorée et mobile, se félicite Anne-Marie Schmitter. Une œuvre qui grâce au vent permettra à l’ensemble du monde de tourner sur lui-même. »

Croisieurope a travaillé avec l'artiste Raymond Waydelich dans le cadre du projet de L'Industrie Magnifique. L'œuvre sera exposée sur le parvis Malraux.
Croisieurope a travaillé avec l'artiste Raymond Waydelich dans le cadre du projet de L'Industrie Magnifique. L'œuvre sera exposée sur le parvis Malraux. — Photo : Croisieurope

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail