Strasbourg

Attractivité

LIM : La rencontre de l'art et de l'industrie à travers le mécénat

Par Lucie Dupin, le 04 mai 2021

La deuxième édition de l’exposition L’industrie magnifique va investir la ville de Strasbourg du 3 au 13 juin prochains. À cette occasion, 35 entreprises mécènes ont financé des œuvres d’art représentatives de leur activité et exposées grandeur nature sur 20 places strasbourgeoises.

En 2018, L’industrie magnifique avait réuni 24 entreprises et 24 œuvres, comme ici avec un squelette de mammouth mis en scène pour une commande de l’entreprise Soprema.
En 2018, L’industrie magnifique avait réuni 24 entreprises et 24 œuvres, comme ici avec un squelette de mammouth mis en scène pour une commande de l’entreprise Soprema. — Photo : Jean-Charles Balla

Orchestré par l’association Industrie et Territoires et ses partenaires, l’événement L’industrie magnifique (LIM), revient pour une deuxième édition à Strasbourg du 3 au 13 juin prochains. À travers LIM, des entreprises alsaciennes mécènes commandent auprès d’artistes des œuvres représentatives de l’activité du mécène. L’association organise ensuite une exposition de ces pièces aux dimensions monumentales sur 20 places strasbourgeoises. L’espace public est mis à disposition par cinq partenaires institutionnels, la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, la Collectivité européenne d’Alsace, la Chambre de commerce et d’industrie et la Région Grand Est.

Quatre millions d’euros de mécénat

En 2018, la première édition de LIM avait rassemblé 350 000 visiteurs autour de 24 œuvres soutenues par 24 mécènes. Pour la deuxième édition, initialement prévue en 2020, quatre millions d’euros de mécénat ont été collectés, réunissant 58 partenaires privés ou publics, 35 entreprises mécènes, 63 artistes et 30 œuvres. Jean Hansmaennel, président d’Industrie et Territoires, décrit LIM comme "un mouvement pluridisciplinaire et multisectoriel où artistes, entreprises et collectivités sont associés pour la création artistique et la promotion du patrimoine industriel". Jean-Luc Heimburger, président de la CCI Alsace Eurométropole y voit quant à lui "un élément d’attractivité pour faire rayonner l’industrie, l’Eurométropole et la culture". L’élu consulaire rappelle que "cette opération unique au niveau national pourrait faire des petits en France". Il insiste sur "l’élément structurant que représente l’industrie pour le territoire". L’Alsace compte en effet 7 000 PME industrielles générant 200 000 emplois directs et indirects.

35 entreprises mécènes

Parmi les 35 entreprises mécènes, certaines se lancent pour la première fois dans l’aventure, à l’image de Puma France (178 collaborateurs, CA : non communiqué). D’autres renouvellent leur participation, comme le fabricant franco-allemand de composants électroniques, Hager (CA groupe 2019 : 2,19 Md€ ; 2700 collaborateurs en Alsace). Sa chargée de communication, Nadja Hoffmann, estime que "ce qui se cache derrière les installations électriques est peu connu du grand public et LIM fait découvrir différemment l’industrie". Une manière aussi d’impliquer les collaborateurs lors de rencontres avec les artistes dans les entreprises durant le processus de création.

En 2018, L’industrie magnifique avait réuni 24 entreprises et 24 œuvres, comme ici avec un squelette de mammouth mis en scène pour une commande de l’entreprise Soprema.
En 2018, L’industrie magnifique avait réuni 24 entreprises et 24 œuvres, comme ici avec un squelette de mammouth mis en scène pour une commande de l’entreprise Soprema. — Photo : Jean-Charles Balla

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail