Mulhouse

Infrastructure

L’EuroAirport franchit la barre des huit millions de passagers

Par Adelise Foucault, le 17 janvier 2019

Le trafic de l'EuroAirport, l'aéroport binational de Bâle-Mulhouse, a connu une hausse de près de 9% en 2018. Face à cette croissance, l'infrastructure porte plusieurs projets d'investissements conséquents visant à d'augmenter ses capacités d'accueil.

L’EuroAirport prévoit de franchir cette année le cap des 9 millions de passagers.
L’EuroAirport prévoit de franchir cette année le cap des 9 millions de passagers. — Photo : Pixabay

Avec un trafic de 8,6 millions de passagers en 2018 (+8,7 %/2017), l’EuroAirport (6 000 emplois directs, 20 compagnies présentes) se rapproche de ses limites de capacités, anticipées par des projets d’investissement à court et plus long termes. Ce résultat « est supérieur à la moyenne des aéroports européens », se félicite l’aéroport binational de Bâle-Mulhouse dans un communiqué. L’EuroAirport prévoit de franchir cette année le cap des 9 millions de passagers. En ce qui concerne le fret, l’aéroport table sur une évolution stable du tonnage, en baisse d’environ 2 % en 2018 par rapport à 2017.

L’aéroport, qui travaille par ailleurs activement à son impact environnemental et à la réduction des nuisances sonores, a prévu pour 2019 quelque 20 M€ d’investissements. Ils font partie d’un programme visant à maintenir une capacité suffisante pour la période 2018-2021. « Ces investissements seront consacrés à des adaptations de l’infrastructure existante, en faveur d’une amélioration de la qualité de service », précise l’EuroAirport, qui prévoit l’agrandissement du terminal d’ici à fin 2026. 30 M€ ont déjà été investis en 2018 pour diverses rénovations et mises en conformité.

L’EuroAirport prévoit de franchir cette année le cap des 9 millions de passagers.
L’EuroAirport prévoit de franchir cette année le cap des 9 millions de passagers. — Photo : Pixabay