Strasbourg

Vin

Les vignerons indépendants d'Alsace créent une « Ambassade des vins »

Par Charlotte Stiévenard, le 30 septembre 2020

Le Syndicat des vignerons indépendants d’Alsace (Synvira) veut se rendre plus visible pour les touristes et pour sa clientèle locale à Strasbourg. Pour ce faire, il va créer l'Ambassade des vins, une boutique physique et digitale au cœur de la capitale alsacienne.

Francis Backert est à la tête du Syndicat des vignerons indépendants d'Alsace (Synvira) depuis le printemps 2020.
Francis Backert est à la tête du Syndicat des vignerons indépendants d'Alsace (Synvira) depuis le printemps 2020. — Photo : ©Nadine Backert

Le Syndicat des vignerons indépendants d’Alsace (Synvira) veut créer une « Ambassade des vins » à Strasbourg. Ce magasin de 300 mètres carrés situé place Gutenberg, dans des locaux qui devraient être loués à la CCI Alsace Eurométropole pourrait ouvrir au premier semestre 2021. « Nous sommes partis d’un constat, explique Francis Backert, le président de ce syndicat qui compte 450 domaines adhérents. Il y a un déficit de présence des vins alsaciens à Strasbourg. Nous voulons montrer aux Strasbourgeois et aux touristes ce qui est produit dans la région. »

Pas seulement une vitrine

« Mais il ne s’agit pas uniquement de dépenser pour créer une vitrine », précise Francis Backert. En plus de ce lieu d’accueil, de dégustation et de vente physique, une boutique de vente en ligne sera ouverte. « Nous voulons créer un fichier client et un véritable réseau en générant un appel d’air qui permettra de rediriger ensuite les clients vers les producteurs », précise le président.

Les adhérents du Synvira qui souhaiteront commercialiser leur production via ce magasin devront devenir actionnaires de la société ainsi créée. L’objectif pour cette dernière, qui touchera des commissions sur les ventes, est d’atteindre 600 000 euros de chiffre d’affaires la première année, dont la moitié grâce au commerce en ligne. Deux salariés doivent être recrutés pour l’occasion. « Nous voulons faire du business, précise Francis Backert qui se veut rassurant vis-à-vis des cavistes. Il s’agit d’être complémentaires. Nous ne vendrons pas moins cher ».

Se dupliquer dans le Grand Est

Par ailleurs, le Synvira ne compte pas s’arrêter là. D’ici à 2025, il compte ouvrir deux à trois autres magasins de ce type dans le Grand Est. « Nos amis champenois se sont montrés particulièrement intéressés », se réjouit le chef de file des vignerons indépendants d’Alsace. Sur ce territoire, 37 % des volumes de vins produits proviennent des adhérents du Synvira.

Francis Backert est à la tête du Syndicat des vignerons indépendants d'Alsace (Synvira) depuis le printemps 2020.
Francis Backert est à la tête du Syndicat des vignerons indépendants d'Alsace (Synvira) depuis le printemps 2020. — Photo : ©Nadine Backert

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail